L'ancêtre nazi d'un soldat de Tsahal

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Le sergent Yonatan Handelsman était en septième année lorsqu'il a découvert un troublant secret de famille: le grand-père de sa mère est était un soldat nazi. Aujourd'hui, Handelsman, dont la famille du côté paternel a presque totalement disparu dans la Shoah, a réalisé un film sur cet héritage peu commun.

Handlesman effectuait un devoir classique pour les écoliers israéliens de son âge: il travaillait sur l'arbre généalogique de sa famille. En cherchant des informations, il remarque qu'il n'en existe quasiment aucune concernant son arrière-grand-père maternel, pas même un nom ou une photo. Intrigué, il se tourne alors vers sa mère pour recevoir des réponses.

Sa mère, d'origine allemande, cherche d'abord à éviter le sujet. Devant l'insistance de son fils, celle-ci finit par lui révéler l'identité de son grand-père et le fait qu'il avait combattu dans l'armée nazie.

Dans l'une des séquences du film de Handelman, sa mère partage les sentiments que lui causent le passé de sa famille. "Très tôt, j'ai commencé à ressentir de la culpabilité parce que j'étais née en Allemagne et parce que, à l'âge de 14 ans, j'ai découvert que mon grand-père était un nazi."

En apprenant ceci, Handelsman est choqué. "Je ne savais pas ce que cela signifiait par rapport à moi", dit-il. "C'était un peu déroutant".

Le but premier du film réalisé par le sergent était de creuser plus profondément dans le passé de son grand-père. "Mais à un certain point, j'ai réalisé que ce n'était pas vraiment la question importante", explique-t-il. Il décide alors de ne pas se concentrer sur les actes de son ancêtre, mais plutôt d'aider sa mère à mieux comprendre son identité et comment le passé de sa famille l'affecte jusqu'à ce jour.

Aujourd'hui, bien que Handelsman ne parle pas à n'importe qui de son ancêtre nazi, il n'en a pas honte. "Au bout du compte, dit-il, ça n'est pas important... ça ne m'affecte pas tellement. Le passé est le passé; et cela ne change pas qui je suis aujourd'hui."

 

Source: Ynet News, 14 avril 2015

Traduction et adaptation: Julien Pellet

 


Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi