Israël : la lutte contre les tee-shirt soutenant le terrorisme a commencé

Actualités, Alyah Story - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : la lutte contre les tee-shirt soutenant le terrorisme a commencé

La police a expulsé des élèves de la diaspora bédouine du Néguev qui sont venus à l'école avec des t-shirts imprimé avec de M-16.

La police du district sud a commencé à lutter contre le phénomène des étudiants qui se promènent en portant des T-shirts et des chaussures imprimés d'armes M-16 dans les écoles de la diaspora bédouine.

Il s'agit d'un phénomène qui s'est propagé au Néguev depuis la Judée-Samarie et Jérusalem-Est, qui est considéré comme une incitation à des actes terroristes contre les Juifs.

La police du Néguev a décidé, dans une démarche sans précédent, de lutter contre le phénomène des élèves du secteur bédouin qui arrivent dans les écoles avec des chaussures et des T-shirts imprimés de fusils M-16.

Le phénomène a pris de l'ampleur au cours du mois dernier, car de plus en plus d'enfants, principalement de la Cisjordanie arabe et de Jérusalem-Est, ont été filmés portant ces tee-shirt et sont considérés comme une incitation au terrorisme et à la violence.

Désormais, le phénomène a également atteint la diaspora bédouine du Néguev et la police tente de le combattre.

Les policiers et officiers servant dans les postes de police de la diaspora bédouine qui luttent contre l'incitation extrême contre l'État d'Israël et ses symboles, ont demandé aux directeurs d'école d'empêcher l'entrée des élèves qui viennent avec des tee-shirts et des chaussures imprimées de fusil M-16.

"Les t-shirts et chaussures imprimés avec des armes portent un message de violence, de soutien à la possession illégale d'armes et à l'incitation et nous ne le permettrons pas. Nous assistons à l'extrémisme dans le secteur.

Ces derniers jours, des dizaines d'élèves qui sont arrivés avec des T-shirts et des chaussures imprimés de fusil M-16 ont été expulsés de l'école et ont dû arriver avec des T-shirts dépourvus d'incitation et de violence et des chaussures ordinaires.

Il y avait des étudiants qui ont essayé de se disputer mais les directeurs des policiers ont renforcé leur position et ceux-ci ont quitté l'enceinte de l'école jusqu'à ce qu'ils reviennent avec des chemises et des chaussures sans les symboles d'armes.
Il s'agit d'un précédent et d'une première étape dans le pays pour lutter contre le phénomène problématique qui effraie bon nombre de citoyens qui prétendent qu'il s'agit d'une incitation au meurtre de Juifs.

"L'extrémisme se reflète dans les attitudes et également dans la façon dont nous nous habillons", a déclaré l'officier du département des opérations au poste de police d'Ar'ar.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi