Rien nous prouve que Jules Verne n'était pas juif

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Jules Verne serait juif

« Jules Verne se serait senti diffamé à la suite d’une lettre envoyée de Pologne par un juif dénommé Herman Olszewicz qui se disait être son frère » :
nous constatons la zone d’ombre chez Jules Verne sur son identité. (17)

Institution MAYER -D’ALMBERT (1824 – 1841) : « La Laïcité de demain ».
Le néophyte Mathias Mayer précurseur des idées d’Hetzel et de son ami Jean-Macé du Collège Stanislas le 20 mars 1864.

Institution Mayer d'Almbert aujourd'hui Schola Cantorum Paris

Institution Mayer d'Almbert aujourd'hui Schola Cantorum Paris .269 rue Saint-Jacques 75005 Paris. Aujourd’hui " La Schola Cantorum de Paris"

 

© Franck d’Almeida

Mathias Mayer D’Almbert (Mutzig 1787 – Paris 1841),fils de Sieur Mayer Lazare D’Almbert (1752 – 1826) bienfaiteur réputé, (1) était un ancien élève de l’école Polytechnique, et officier israélite. Il était aussi un défenseur zélé des israélites, ses coreligionnaires.(2). Il a fondé le Journal « l’Israélite français » avec la collaboration du Rabbin Abraham de  Cologna en 1817.

Mathias est sorti de l’école Polytechnique au même titre que Gustave et Eugène Mardochée (fils d’Elie Mardochee). (3).

Sous l’égide du Consistoire Mathias, ainsi qu’Hatszfeld , Alphonse Cerfberr, le rabbin de Cologna, et d’autres participants siégeaient à la première séance du Comité de l’Ecole des Garçons le 26 avril 1819. (3).

A la chute de l’Empire : Mathias Mayer démissionne de l’Armée Impériale et créé en 1824 l’Institution Mayer. (4). Cette Institution connut un succès immédiat (4) car elle était réputé pour l’humanité de son directeur.

« Ce n’était pas seulement un habile et savant professeur, communiquant sa science et son talent, c’était encore un ami affectueux s’attachant à former l’âme et le cœur en même temps qu’il faisait grandir l’esprit de ses élèves », propos de l’un de ses biographes.

De nombreux savants sont sortis du 269 rue Saint-Jacques à Paris, il s’agissait d’une Institution de premier ordre composé de 160 élèves et fournissant, chaque année, un quart des élèves de l’Ecole Polytechnique.

L’institution Mayera formé entre autre Joseph Liouville( Saint-Omer 1809 – Paris 1882, X 1825), professeur à l’école Polytechnique, Pierre Guillaume Frédéric le Play(1806 – Paris 1882, X 1825) et Urbain le Verrier(St-Lô 1811 – Paris 1877), élève et gendre de Charles Adrien Choquet (Abbeville 1790 – Paris 1880).

Un membre de la famille Mathias Mayeravait écrit un précis « des avantages de transférer l’Ecole Polytechnique au château de St-Germain – en – Laye » sous le nom d’Alphonse Mayer d’Almberten septembre 1849 ; dans l’ouvrage on y apprend que l’Ecole Polytechniqueest transférée le 11 novembre 1805au Collège de Navarre ( rue Descartes),de même nous y apprenons qu’avant la naissance de l’Institution Mayer rue St – Jacques, se trouvait le couvent Sainte – Marie.

Le baron Antoine André Louis Reynaud (1771 – 1844) est l’auteur en 1824 d’un traité élémentaire de mathématiques, de physique et de chimiedans lequel le mathématicien Mayerrédigea la partie algébrique.

Mathias Mayer – d’Almbertfut nommé Chevalier de la Légion d’honneur le 1ermai 1835 par le Ministre de l’Instruction Publique.

Après le décès de son directeur et fondateur, Mathias Mayer d’Almbert, le titre d’institution Mayer est resté invariablement au dessus de la porte d’entrée principale de l’Institution. (6).

Le professeur de mathématiques Charles Adrien Choquet(Abbeville 1790 – Paris 1880), beau-père de l’astronome Urbain le Verrier en 1837et du physicien Joseph Charles d’Almeida [(Ami deMr Jules Ferry(6bis)]  en 1846 ; Mr Choquetva rédiger avec Mathias Mayer d’Almbertun traité d’Algèbreen 1832qui sera réédité à plusieurs reprises au cours des années en dépit de la disparition prématurée du coauteur.(14)

En hommage à Urbain le Verrierpour avoir étudié les mathématiques à l’Institution Mayerpuis à Polytechnique, son nom est inscrit au premier étage de la Tour Eiffel, ce dernier est le fondateur de la météorologie françaiseet a découvert la planète Neptune. (7).

Les « Condisciples de Galois en Math Spé » sortaient pour la plupart de cette école privée surnommée : « la boîte à concours » (8) .

Mahias Mayer d’Almbertfils d’une famille de bienfaiteurs a utilisé son savoir et son humanisme pour aider le maximum de personnes , aussi bien ses élèves que les pauvres gens touchés par le choléra dans le quartier St -Jacques de la Capitale ; en effet, une dizaine d’indigents frappaient régulièrement à sa porte et étaient accueillis avec générosité. Sa famille, ses élèves, ses collaborateurs et ses savants, tous unanimes , lui ont reconnu en lui l’homme d’exception.

Nous relevons dans une éloge prononcée par un élève « merci au nom de la Patrie, pour laquelle tu formais tant de bons et habiles serviteurs. »L’affection ne se trompe pas, et si tes élèves ont pleuré M. Mayer d’Almbert, c’est que tu méritait réellement leurs larmes. Mr Mathias Mayer d’Almbert fut le frère de Simon Mayer d’Almbert, Président du Consistoire Israélite de France, mort huit mois avant Mathias (9) & (2).

Cette Institution deviendra un couvent de Bénédictins anglaispuis un établissement privé d'enseignement supérieur de musique, d'art dramatique et de danse appelé « La Schola Cantorum de Paris », toujours en activité.

Cette Institution va permettre à de nombreux israélitesde devenir de futurs officiers comme le capitaine Gustave Mardochée(devenu le capitaine Mévil) durant le 19èmesiècle. Cette affluence a t-elle engendré » l’Affaire Dreyfus « ?

Mathias Mayer d’Almbert : Un néophyte remarquable !

Les Sieurs Berthier et Mayeront fondé une école préparatoire à l’Ecole Polytechniqueet à celle de Saint – Cyr rue Notre Dame – des – Champs, seul le nom de Berthier était retenu car Mayer était Juifet ne pouvait disposer d’un brevet de chef d’Institution.

Les parents et les élèves vont considérer indifféremment Mm Berthier et Mayercomme chef ex æquo. Mathias Mayer d’Almbertva se convertir au christianismeafin d’enseigner plus facilement les mathématiques : il fut professeur – suppléantau Collège Saint-Louis, alors dirigé par l’abbé Nicolas Thibault (1769 – 1830)qui en fut le premier proviseur. (10).

Mr Bissaud, chef d’une institution publique dont le siège était impasse des Feuillantines, quartier Saint – Jacquesva attaquer juridiquement le Sieur Mathias Mayer d’Almbert pour avoir détourné ses élèves de son Institution à son profit. Le néophyte Mathias Mayer, en dépit de ce procès, gardera son institution jusqu’à sa mort. (11)

En consultant l’ouvrage de Félix Pérez sur l’histoire des Juifs à Polytechnique(12), nous lisons que l’Ecole Polytechnique fut fondée en 1794, la même année le premier juif polytechnicien fut Joseph Pérayre de Bordeaux.

Comme pour l’officier Léone d’Almeyda (Livourne 1770 – Paris 1838),le mathématicien Mathias Mayer d’Almberttous deux étaient des néophytes en dépit des Lois Napoléoniennes.(13) Nous pouvons penser que ces deux hommes sont des précurseurs de la « laïcité de demain », reprise par Pierre Jules Hetzel(1814-1886) : éditeur d’avant garde, laïque d’avant l’heure qui avec Jean Macé(1815 – 1884) ont publié le premier numéro du magasin d’éducation et de récréation destiné aux enfants le 20 mars 1864 dont Jules Verne, le physicien d’Almeida, le mathématicien, économiste et historien Joseph Bertrand (Paris 1822 – Paris 1900), le journaliste et écrivain polonais Charles Edmond Chojecki (1822 – Paris 1899), le chimiste Henri Sainte - Claire Deville (1818 – 1881) et bien d’autresfirent parties des rédacteurs de cet ouvrage destiné à une école gratuite, laïque et destinée à tous. (15). D’une certaine manière c’est le judaïsme par l’antisémitisme du début du 19ème siècle qui va donner une naissance à la Laïcité à l’époque de laRévolution Industrielle.

« Jules Vernese serait senti diffamé à la suite d’une lettre envoyée de Pologne par un juif dénommé Herman Olszewicz qui se disait être son frère » : nous constatons la zone d’ombre chez Jules Verne sur son identité. (17)

L'Etat français nous montre que pour être à la tête d'une Institution (Institution Mayer), il fallait sous Napoléon, se convertir au christianisme. Mathias Mayer d'Almbert bien que néophyte reste juif car un "Juif reste un Juif". Ce dernier est un précuseur de la laîcité qui va naitre et se développer à travers des encyclopédies destinées à la jeunesse à l'époque de la révolution industriels, rédigée par Jules Verne,le Physicien d'Almeida...publiée par Mr Hetzel.

L'Etat français nous montre que pour être à la tête d'une Institution (Institution Mayer), il fallait sous Napoléon, se convertir au christianisme. Mathias Mayer d'Almbert bien que néophyte reste juif car un "Juif reste un Juif". Ce dernier est un précuseur de la laîcité qui va naitre et se développer à travers des encyclopédies destinées à la jeunesse à l'époque de la révolution industriels, rédigée par Jules Verne,le Physicien d'Almeida...publiée par Mr Hetzel.

 

Par Franck d’Almeida

Le 5 juillet 2018.

Sources :

(15) MAGASIN ILLUSTRE D’EDUCATION ET DE RECREATION COURONNE PAR L’ACADEMIE FRANCAISE PUBLIE SOUS LA DIRECTION DE MM JEAN MACE, P.J. STAHL, JULES VERNE le 20 mars 1864 , J. HETZEL ET Cie

LIBRAIRES – Editeurs18, rue Jacob – Paris.

(16) : https://gallica.bnf.fr/blog/07092017/education-et-recreation-pierre-jules-hetzel-1814-1886-figure-majeure-de-ledition-pour-la

(17) : Jules Verne par Herbert Lottman (traduit de l’anglais), Paris, Flammarion, 1996, pp.216 -217. -  Charles Edmond Chojecki par Emmanuel Desurvire – Année : 2013 - Emmanuel Desurvire : http://data.bnf.fr/12427498/emmanuel_desurvire/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos réactions

  1. jacquesgal@free.fr'Jg

    J ai lu cet article avec beaucoup d interet.En effet , les Juifs sont des personnes qui contribuent depuis toujours aux realisations et innovations majeures dans les pays ou ils vivent .
    L exemple est Israel , qui en 70 ans de guerres et massacres , a reussit a se hisser parmi les grands pays de la planete .
    L Etat Juif tient bon malgre toute l hostilite , de ses voisins , et c elle d autres pays , en europe qui cherche a le destabiliser , pour qu il tombe aux mains des amis et allies arabes de france et ses voisins .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi