L’Israélienne de 2019 est indépendante et peu pressée de se marier

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L’Israélienne de 2019 est indépendante et peu pressée de se marier

Le profil des femmes israéliennes en 2019 : indépendantes et pas pressées de se faire passer la bague au doigt.

Elles sont heureuses d’être célibataires, de se marier à un âge relativement avancé et de donner naissance à leur premier enfant après l'âge de 30 ans (voire entre 35 et 39 ans). À l'occasion de la Journée internationale de la femme cette semaine, le Bureau central des statistiques publie les données sur la population des femmes en Israël pour 2019.

9,5% des femmes juives âgées de 45 à 49 ans sont des femmes célibataires; 5,3% des enfants nés en 2017 sont nés de mères célibataires, soit deux fois plus qu'il y a dix ans en 2006; Dans 33% des ménages, un sur trois, la femme est le principal soutien de famille. Le revenu mensuel moyen d'une femme ayant un emploi est de 8 188 NIS, contre 11 928 NIS pour un homme, soit 39% de moins.

Sur les 7,5% des criminels inculpés pour infractions pénales en 2016 - 34 200 personnes sont des femmes, mais 92,5% des criminels en Israël sont toujours des hommes.

Selon les données, les femmes sont davantage instruites et vivent plus longtemps que les hommes. L'âge moyen est de 84,6 ans comparé à 80,7 ans pour les hommes. 89% des femmes sont également satisfaites de leur vie, un taux similaire à celui des hommes. 90% des femmes qui travaillent sont satisfaites de leur emploi et 56% sont satisfaites de leur revenu.

Les femmes sont plus instruites que les hommes

Les femmes sont plus instruites que les hommes

La population totale des femmes âgées de 65 ans et plus représente 12,8%, contre 10,4% chez les hommes. L'écart provient principalement de l'espérance de vie des femmes supérieure à celle des hommes. Chez les femmes âgées de 65 ans et plus, la proportion de femmes veuves était de 36,4%, contre 10,1% chez les hommes du même groupe d’âge. En comparaison, il y a dix ans, en 2006, ce chiffre était de 49% chez les femmes et de 14,3% chez les hommes.

Âge moyen au jour de leur mariage : 25 ans

52 809 femmes étaient mariées en 2016, 47 379 (environ 90%) pour la première fois. L'âge moyen des femmes qui se mariaient pour la première fois était de 25,1 ans, contre 24,6 ans en 2006.

Environ 178 900 femmes ont donné naissance en 2017. Le nombre moyen d'enfants d'une femme en Israël (indice synthétique de fécondité) est de 3,11 enfants, soit un taux supérieur à la moyenne de l'OCDE.

Environ 11% des mères juives d'enfants de moins de 17 ans sont à la tête d'une famille monoparentale, contre 7% des mères arabes, comme les années précédentes. Environ 9% des femmes âgées de 15 ans et plus (environ 279 000 femmes) vivent seules, contre 7% des hommes, comme les années précédentes.

Le pourcentage de femmes juives vivant seules est supérieur à celui des femmes arabes vivant seules, environ 10% contre 4%. Parmi les mères qui élèvent seules leurs enfants, 16% sont séparées, 18% sont célibataires, 57% divorcées et 9% sont veuves.

État de santé

50% des femmes de 20 ans et plus considèrent leur état de santé comme «très bon», 33% pensent que leur santé est «bonne». 71% des femmes de moins de 44 ans pensent que leur santé est très bonne.

Le taux baisse à 38% entre 45 et 64 ans et à 65 ans et plus, 11% des femmes pensent que leur santé est "très bonne". 48% des femmes âgées de 65 ans et plus estiment que leur état de santé n’est «pas très bon» ou «pas bon du tout». 15% des personnes âgées de 20 ans et plus ont une déficience fonctionnelle grave - 16% sont des femmes et 14% des hommes.

Les deux principales causes de décès en 2016, à la fois chez les femmes et chez les hommes, étaient les tumeurs malignes (cancer) et les maladies cardiaques. Les tumeurs malignes ont causé 24,7% des décès des femmes et 25,7% des décès des hommes, et les maladies cardiaques ont causé 14,1% des décès des femmes et 15,0% des décès des hommes.

La moitié (48,0%) des personnes âgées de 20 ans et plus ont été définies comme étant en surpoids ou obèses. Le pourcentage d'hommes en surpoids ou obèses (55,4%) était supérieur au pourcentage de femmes (40,9%) et le pourcentage d'Arabes (53,7%) était supérieur au pourcentage de Juifs (46,3%). Entre 45 et 64 ans, environ 70% des femmes arabes étaient en surpoids ou obèses, contre 50% des femmes juives.

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi