Artiste juive : Yaël Bartana au Musée Juif de Berlin

Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Artiste juive : Yaël Bartana au Musée Juif de Berlin

Yael Bartana, l'art et la société.

Yael Bartana, "Redemption Now", Musée Juif de Berlin, 4 juin au 21 nov 2021

Yael Bartana est née en Israël en 1970 et vit actuellement à Amsterdam et Berlin.   "Rédemption maintenant" est une exposition  personnelle à grande échelle de l’artiste contemporaine? Celle-ci explore le pouvoir d*e l’imagination et le potentiel rédempteur de l’art.

Les oeuvres de Yael Bartana ont été exposées dans le monde entier et font partie de collections internationales. Elle est connue pour explorer les langages visuels de la politique identitaire et de la mémoire, des nations et des mouvements sociaux.

Depuis plus de vingt ans, Yael Bartana s’intéresse aux grands récits historiques qui aident à constituer des identités nationales et d’autres identités collectives.

Nous les retrouvons à travers  plus d’une cinquantaine d’œuvres anciennes et plus récentes, dont des installations vidéo, des photographies et des œuvres au néon.

L’exposition suit un topos eschatologique –- à savoir l’idée récurrente qu’un leader peut apporter le salut - et sa déconstruction. Au cœur de l’exposition se trouve l’œuvre vidéo "Malka Germania" (« Reine Germania »), que Bartana a conçue pour le Musée juif et produite dans des lieux historiquement chargés à travers Berlin.

 

Une figure de sauveur androgyne arrive dans la capitale allemande. Son voyage inonde la ville de scènes d’un inconscient collectif imaginaire . Le passé et le futur fusionnent dans un présent alternatif. Le thème de la rédemption collective de l’installation aborde les traumatismes, les espoirs de salut et le désir de changement. Un tel art provoque un visionnement activiste : il demande aux visiteurs de s’engager dans l’acte politique de réfléchir sur leur responsabilité dans la société.

 

JPGP

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi