Le rabbin et l'enfant : pédophilie avérée d'un rabbin connu en Israël

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Pédophilie avérée d'un rabbin connu en Israël

Le Rav Ch. de Jérusalem est très connu dans la ville depuis plusieurs dizaines d’années.

Il a longtemps fait partie du paysage public et est affilié à l’un des plus grands partis politiques israéliens mais le doute plane, ce titre correspond-il au témoignage que nous vous présentons ?

En effet, cet homme correspond avec des mineurs rencontrés sur le réseau social Atraf.

Ch. a été piégé par le chasseur de pédophiles Avi Doubitsky qui s’est fait passer pour un mineur âgé de 15 ans.

Ils ont correspondu sur Whatsapp après avoir fait connaissance sur le site

Correspondance entre le Rav et le mineur :

« Tu as de l’expérience ? », demande le Rav

« Non, désolé, je n’en ai pas », répond le mineur.

« Alors, de quoi as-tu envie ? Qu’est ce qui t’attire ? », poursuit le Rav

Le jeune homme répond : « Je suis nouveau ici, j’ai 15 ans. Je n’ai aucune expérience, ne vous mettez pas en colère contre moi »

Le Rav écrit : « Pourquoi as-tu écrit que tu as 18 ans ? Tu es mineur et c’est interdit de traiter avec toi, sauf si tu es pleinement consentant ! »

Le Rav, qui a bien compris qu’il s’agissait d’un jeune de 15 ans ne s’est pas rétracté.

« Je suis très discret et très sérieux »,a-t-il ajouté.

Le Rav Ch. n’a bien entendu pas révélé sa véritable identité sur le site de rencontres. Comment a-t-il fait ? Il s’est fait passer pour un policier nommé Doudi.

Correspondance entre le Rav et le mineur :

« Je n’ai jamais rencontré de vrai policier », écrit le mineur

« Et bien maintenant, tu pourras en rencontrer un et faire sa connaissance » a répondu le Rav »

Il a immédiatement envoyé au jeune homme les photos suivantes en uniforme

Conversation téléphonique entre le Rav et le mineur :

Le Rav :

« Je t’ai dit que j’étais très très discret, et que j’étais officier de police. Je suis divorcé et j’ai 38 ans, je suis beaucoup plus mûr que toi."

Lorsque le mineur lui a envoyé une photo de lui, le Rav a répondu :

« Tu es très mignon, envoie moi d’autres photos ».

Le Rav a alors transféré au jeune homme une vidéo pornographique sur leur page de discussion WhatsApp.

Conversation téléphonique entre le Rav et le mineur :

Le jeune homme :

« J’ai aimé la photo avec la barbe »

Le Rav :

« Avec plaisir mon chéri, c’est moi »

Le jeune homme :

« Quelles chances avons-nous que le Corona se termine et que vous veniez me voir à mon école ? »

Le Rav :

« Lorsque les cours reprendront, j’essayerai de venir te voir »

« Ok mon chéri, je ne vais pas te retarder pas car tu dois rentrer à la maison pour ne pas qu’on te pose de questions. Tu as l’air super et je vais t’envoyer d’autres photos »

Dans le cadre de leur discussion, le Rav a envoyé au jeune homme des messages à caractère sexuel flagrant. Par la suite, il a lui proposé un rendez-vous

Correspondance entre le Rav et le mineur :

« Je termine bientôt ma journée de travail. Viens à la maison, il y a un bus qui s’arrête tout près de chez moi »

Au bout de quelques minutes sans recevoir de réponse, le Rav écrit au mineur :

« Alors tu viens ????? », avec beaucoup de points d’interrogation.

Quelques minutes plus tard, le Rav écrit au jeune homme que ses intentions sont sérieuses.

Correspondance entre le Rav et le mineur :

Le Rav :

« Je cherche sérieusement quelqu’un »

« Moi aussi », a répondu le jeune homme.

« Alors laisse-toi aller et viens me rendre visite », a répondu le Rav

Ensuite, Avi Doubitsky a téléphoné à la police, au 105, qui est le numéro d’urgence du siège national de la protection des enfants en ligne, et a porté plainte.

Une enquête a été ouverte.

Après avoir pris connaissance de toutes ces preuves flagrantes, nous avons téléphoné au Rav pour entendre sa version des faits

Conversation entre le Rav et la chaîne d’infos Kan :

Kan :

« Nous disposons de preuves montrant que vous draguez des mineurs en ligne et que vous vous faites passer pour un policier. Qu’avez-vous à répondre à cela ? Pourquoi vous comportez-vous ainsi ? »

Le Rav :

« C’est n’importe quoi, je n’ai jamais fait ça. Une enquête est en cours ».

Kan :

« Des preuves montrent que vous reconnaissez les faits»

Le Rav :

« Que je reconnais les faits ? Une enquête est en cours. C’est un grossier mensonge, une imposture. Une enquête policière a été ouverte ».

La police israélienne a réagi :

« Nous ne fournissons pas de détails sur l'existence ou la non-existence des enquêtes, ce qui ne confirme ni ne réfute rien. La police israélienne encourage toute personne ayant été agressée, que ce soit sur internet ou en général, ou bien exposée à des informations concernant une agression, à porter plainte pour que les coupables soient traduits en justice »

Source Kan.org.il

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi