Le défilé des drapeaux à Jérusalem aura bien lieu le 29 mai

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le défilé des drapeaux à Jérusalem aura bien lieu le 29 mai

Le ministre de la Sécurité intérieure, Amar Bar-Lev , a confirmé mercredi que malgré les tensions sécuritaires, le défilé du drapeau le jour de Jérusalem 29 mai se déroulera selon le schéma habituel et passera par la porte de Naplouse, la rue Hagai et le mur occidental.
Les organisateurs du défilé ont appelé le public : "Rejoignez-nous dans le défilé dans toutes les parties de la ville le jour de Jérusalem."

Le ministre de la Coopération régionale, Issawi Frij (Meretz), a critiqué la décision de son collègue au gouvernement et affirmé que « la décision d'approuver le passage de la marche des drapeaux dans le quartier musulman et la porte de Naplouse est une erreur dangereuse et inquiétante. "
Il a ajouté que "le but de la marche au cœur de Jérusalem-Est n'est pas pour le bien de Jérusalem, mais le désir de la brûler. Par conséquent, j'ai l'intention de travailler pour changer la décision - pour éviter ses conséquences dangereuses".

La discussion sur l'itinéraire de la marche et sa sécurité a été suivie par le commissaire de police, le général de division Kobi Shabtai, le commandant du district de Jérusalem Doron Turgeman et, comme mentionné, le ministre de la Sécurité intérieure Bar-Lev.

"Il n'est pas approprié de défiler dans toutes les parties de la ville le jour de la fête de Jérusalem", ont déclaré les organisateurs du défilé.
"La danse traditionnelle du drapeau symbolise plus que tout la libération de Jérusalem et la connexion de la ville d'ouest en est et le défilé joyeux des dizaines de milliers de personnes dans les rues de la vieille ville en direction du mur des lamentations."

Le mouvement "Standing Together", qui s'emploie à licencier le ministre de la Sécurité intérieure, affirme : « Bar-Lev déroule un tapis rouge devant les Kahanistes pour incendier à nouveau Jérusalem - comme si les images de la dispersion violente des funérailles du journaliste Sheerin Abu Akala ne suffisaient pas. Cette décision malheureuse doit être annulée, et ce malheureux ministre doit être congédié."

Rappelons qu'au moment des funérailles de la journaliste Sheerin Abu Akala, des émeutiers arabes lançaient des pierres sur les forces de police israéliennes.  Une  poursuite contre les émeutiers s'est alors engagée. Les vidéos qui circulent sur les médias internationaux ne montrent malheureusement que des policiers armés de matraques et entrant par "effraction" dans l'hôpital, les vidéos des lancers de pierres n'ont pas été diffusées.

En revanche, le mouvement "If You Will" soutient la décision de Bar-Lev "pour changer,  voici une excellente décision du ministre de la Sécurité intérieure", ont-ils déclaré. "La porte de Naplouse en particulier et Jérusalem-Est dans son ensemble font partie intégrante de Jérusalem. Nous marcherons avec amour, sionisme, non-violence et une grande joie pour célébrer la libération de Jérusalem de l'occupation arabe. Être juif dans la capitale n'est pas une provocation, c'est un droit patriarcal."

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi