Opération Tapis volant

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                                              Opération Tapis volant

Article paru dans "Aroutz7", le 08/11/07

La communauté juive du Yemen date de l’époque de la Bible. Durant des siècles, les Juifs du Yemen vécurent dans la misère et les Musulmans les privèrent de toute liberté. Malgré les persécutions, les Juifs de cette contrée restèrent fidèles à la religion de leurs ancêtres, gardant espoir, confiants en la prophétie qui annonçait leur futur retour à Sion.
 
En 1949, Israël organisa une opération de grande envergure qui permit à 47 000 Juifs yéménites de monter en Israël. La plupart des quelques milliers de Juifs qui étaient restés au Yemen rejoignirent Israël dans le cadre d’autres opérations sensationnelles qui s’échelonnèrent jusqu’en 1954.
 
Le 7 novembre 1949, débute l’opération «Tapis volant» qui permit la Alya des Juifs d’Ethiopie.
 
Avant la fondation de l’Etat d’Israël, des Juifs yéménites étaient déjà montés en Israël, dans de longs et pénibles périples à travers le désert. A la suite de la proclamation de l’ONU, les Arabes de Aden, qui s’opposaient à cette décision, s’en prirent violemment aux Juifs. Les menaces se multiplièrent et les Juifs de Aden et du reste du Yemen se trouvèrent en danger.
 
En mai 1949, le nouvel imam qui prit le pouvoir au Yemen, permit aux Juifs de rejoindre l’Etat d’Israël. A la suite de cela, débutèrent des négociations avec les Britanniques qui siégeaient à cette époque à Aden, afin d’ouvrir un pont aérien entre Aden et Israël.
 
Des envoyés de l’Agence Juive furent dépêchés au Yemen afin de veiller aux préparatifs de l’opération et d’inciter le plus grand nombre possible de Juifs à monter en Israël.
 
 
Cette première opération fut appelée «Tapis magique» ou encore «Sur les ailes des aigles», car les Juifs du Yemen considérèrent cette opération à bord de près de 400 avions, comme l’accomplissement de la prophétie à laquelle ils s’étaient accrochés de génération en génération.

Vos réactions

  1. beatnik-08@hotmail.com'Bea K

    … Claudine Douillet

    Quelles sont vos sources, s’il vous plait ??
    Il est dans la deontologie journalistique de toujours presenter les sources de ce que l’on avance,
    Merci d’avance

    Répondre

Répondre à Bea K Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi