Les communautés juive et musulmane visées

Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

carte-france.gifQuelques semaines après que Raphaël Nisand, maire de Schiltigheim – ville voisine de Strasbourg –, et de confession juive, a été visé par des inscriptions antisémites, c’est son frère Israël Nisand, gynécologue-obstétricien réputé, conseiller municipal de Strasbourg et conseiller communautaire, qui a découvert le 3 octobre un mur de sa maison recouvert de trois croix gammées et des initiales SS.

Le week-end passé a aussi été publiée sur Internet une vidéo montrant un trentenaire de l’agglomération de Strasbourg brûlant un Coran avant d’uriner dessus. L’homme a été aussitôt arrêté.

Cimetières juifs et musulmans profanés

Depuis le début de l’année, un cimetière juif et deux cimetières musulmans de l’agglomération strasbourgeoise ont été profanés ; une église protestante a été saccagée ; un homme de confession juive a été agressé en plein centre-ville.

Par ailleurs, des inscriptions néonazies et hostiles à l’islam ont été retrouvées sur les murs des domiciles du maire de Strasbourg et d’un intellectuel franco-turc, ainsi que sur les véhicules d’une société de restauration halal et d’un responsable musulman.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi