La rue des artistes à Tel-Aviv rue Nachalat Benyamin

Tourisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

bleue_verre.jpgVous connaissez certainement la rue Sheckin à Tel-Aviv avec ses boutiques totalement insolites qui nous en faire voir de toutes les couleurs, de toutes les formes et de tous les genres ;  il existe aussi une rue pietonne, ouverte uniquement le vendredi ,la rue Nachalat Benyamin.

Quand le bleu devient verre.

Là c'est un régal ! Des artistes ont pris possession du lieu et chaque stand est le fruit d'une récolte, mûre à point, l'artiste s'est découvert et offre ses créations aux regards des curieux, qui n'hésitent pas à toucher, à  poser des questions, et l'artiste toujours heureux d'expliquer son parcours,quand il ne travaille pas sur place sur la personnalisation d'un objet à la demande,  ou au dernier coup de pinceau afin de révéler toute sa beauté à l'oeil qui sait regarder .

On saute d'un stand à un autre, l'oeil se repaît de ses couleurs gaies, de ces trouvailles  comme recycle.jpg"Recycle Design" qui  a eu l'idé avec des emballages de produit alimentaire, made in Israel,  de les recycler en objets usuels , comme des portefeuilles.
Voilà une excellente idée de cadeau souvenir, utile pour la planète et pour votre portefeuille.

Un paquet de "Bamba" recycler en portefeuille

C'est une rue très animée, très gaie, un charivari de couleurs, de sons, de bruit, de langues différentes, vous donne le vertige, il fait beau , pas trop chaud , agréable aussi de s'assoir en terrasse afin de profiter des dernières heures d'avant shabbat où tout semble parfois plus intense.

Feng_Grenou.jpgPour ceux qui connaisse la tradition du Feng Shui ils ne seront pas surpris de voir ses petites grenouilles ultra tendance avec une piècette israèlienne dans leur bouche.

L'art israèlien est tout le talent de savoir détourner les objets de leur premier sens.
Un art inattendu et par conséquent drôle,

Le Feng Shui revisiter à la mode israèlienne.

Claudine Douillet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi