Israël va libérer plus de 450 prisonniers palestiniens

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                        Israël va libérer plus de 450 prisonniers palestiniens

JERUSALEM, le 19/11/07 - Le gouvernement israélien a approuvé lundi la libération de plus de 450 prisonniers palestiniens avant la réunion de paix internationale prévue fin novembre aux Etats-Unis, a indiqué un haut responsable israélien.

"Le gouvernement a approuvé la proposition du Premier ministre Ehud Olmert de libérer jusqu'à 500 prisonniers palestiniens comme geste de bonne volonté envers (le président palestinien Mahmoud) Abbas avant la rencontre" d'Annapolis (Maryland, Etats-Unis), a indiqué ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Le ministère de la Justice a établi une liste de "quelque 450 détenus" libérables bien que la décision fasse état de 500 prisonniers, a-t-il expliqué.

M.Olmert s'est également engagé lundi à ne pas construire de nouvelles colonies en Cisjordanie et à démanteler les colonies "sauvages", avant une réunion internationale sur le conflit israélo-palestinien aux Etats-Unis, a indiqué un haut responsable.

"Nous nous sommes engagés dans la Feuille de route à ne pas construire de nouvelles implantations en Cisjordanie et nous n'en construirons aucune", a affirmé M. Olmert, cité par ce responsable, au cours d'une réunion du cabinet.

La Feuille de route est un plan de paix international pour le règlement du conflit israélo-palestinien resté lettre morte depuis son lancement en 2003.

"Nous nous sommes engagés à démanteler les points de peuplement illégaux et nous le ferons. Nous ne dévierons pas de nos principes", a-t-il ajouté.

M. Olmert et le président palestinien Mahmoud Abbas devaient tenir lundi une ultime rencontre à Jérusalem avant la réunion internationale sur le Proche-Orient prévue fin novembre à Annapolis, près de Washington.

"Nous allons à Annapolis, de notre propre chef, pour créer les conditions propices à un règlement. Je ne pense pas que le temps joue en notre faveur", a assuré M. Olmert, cité par le même responsable.

Les gouvernements israéliens successifs se sont engagés à de multiples reprises, depuis l'adoption de la Feuille route, à démanteler les colonies sauvages et à ne pas créer de nouvelles colonies, mais ses promesses n'ont pas été tenues.

Selon le Bureau central des statistiques israélien, 267.500 Israéliens vivaient dans les colonies à la fin du premier semestre 2007, ce qui représente une augmentation de 5,8% de la population dans ces implantations par rapport à 2006.

La Paix Maintenant, une organisation israélienne opposée à la colonisation, a révélé dans un récent rapport que la construction de logements se poursuivait dans 88 des 121 colonies de Cisjordanie.

Par ailleurs, des colons ont établi 105 implantations "sauvages" qu'Israël s'est engagé depuis des années à évacuer auprès de Washington, sans pour autant passer aux actes.

M.Olmert doit également se rendre mardi à Charm el-Cheikh (Egypte) pour rencontrer le président égyptien Hosni Moubarak avant la réunion d'Annapolis aux Etats-Unis sur le conflit israélo-palestinien, a affirmé un haut responsable israélien lundi.

Les pays arabes se réuniront jeudi pour arrêter une position commune sur leur participation à la réunion d'Annapolis.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi