Comment Oskar Schindler fut sauvé par les rescapés de l’Holocauste

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Comment Oscar Schindler fut sauvé par les rescapés de l’Holocauste

L'histoire de l'évasion d'Oskar Schindler, honoré plus tard du titre de Juste parmi les Nations, qui a sauvé quelque 1 200 juifs des griffes des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, est aujourd’hui dévoilée pour la première fois dans son intégralité.

En mai 1945, à la fin de la guerre, Oskar Schindler, son épouse et plusieurs Juifs qu’ils avaient sauvés se sont retrouvés dans un camp de prisonniers abandonné en Tchécoslovaquie. Les recapés qui étaient avec lui ont cherché tous les moyens d'aider ceux qui leur avaient sauvé la vie. Leur crainte était que Schindler, qui était un membre du parti nazi, tombe entre les mains des soldats soviétiques, qui lui auraient fait du mal. Les rescapés ont entendu que des soldats américains étaient dans la région et ont cherché un moyen de les retrouver.

Yona Kobo, coordinatrice des expositions en ligne au département numérique de Yad Vashem, a déclaré à la presse: «Les survivants que Schindler avait sauvés savaient qu'il y avait un groupe de femmes rescapées dans la ville de Volari en Tchécoslovaquie qui avaient été libérées par des soldats américains. Cinq des protégés de Schindler se sont rendus à Volari pour trouver un moyen d'entrer en contact avec les Américains et d’aider Schindler, car la région de Tchécoslovaquie où il était censé être transféré, aux mains des Sovietiques, posait une réelle préoccupation pour sa vie.

Oskar Schindler

Oskar Schindler

"Les survivants arrivés à Volari se sont renseignés pour savoir où se trouvaient les forces américaines. Les femmes rescapées les ont envoyés vers leur amie Annie Keller, devenue plus tard Hannah Kotlitzky, qui était ma mère. Ils lui ont parlé et lui ont raconté leur histoire.

Annie s'est rendue chez le major Henry Hooper, officier supérieur du commandement régional américain, et lui a raconté ce que les protégés de Schindler lui avaient dit. Hopper lui a demandé d'aller voir Schindler et de l’interroger pour savoir exactement ce qu’il en était. Elle est allée à sa rencontre avec Harry Mugan, l’un des soldats américains juifs qui avaient libéré les femmes. "

Des années plus tard, Annie a déclaré dans son témoignage à Yad Vashem qu'au début, elle ne savait pas qui croire. Elle pensait qu’Oscar Schindler n'avait sauvé que ces cinq Juifs là et qu'ils exagéraient le nombre de rescapés. Après que Schindler lui ait raconté son histoire, elle est revenue vers le Major Hopper et lui a dit que l'histoire lui semblait réelle. Elle a réussi à persuader les Américains qui ont fait passer Oscar Schindler de Tchécoslovaquie à une zone sous contrôle américain.

Jusqu'au jour de sa mort, les rescapés sauvés par Schindler continuèrent à l'aider. Oskar Schindler est décédé en octobre 1974 en Allemagne. Ils ont respecté sa ses dernières volontés et ont emmené son cercueil en Israël. Il a été enterré sur le Mont Sion à Jérusalem.

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi