Lettre en hébreu adressée au Beth-Din de Paris restée sans réponse.

Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

L'affaire de MI-VA-MI dévoile la bassesse de certaines personnes et révèle le mauvais fonctionnement du Beth-Din de Paris.

Pour en savoir plus cliquez sur ce lien

On pouvait espérer une plus grande célérité à apporter une réponse à cette lettre envoyée en hébreu de leur ancien Shomer , mais au lieu de cela un silence de plomb s'est abbatu sur ce restaurant.

Voici donc cette lettre, nous espérons que le Beth Din va à présent y répondre.
Un droit de réponse,leur étant réservée,  ici-même sur Alliance.

Nous attendons que le Beth-Din nous montre l'exemple à suivre, car il est dit : que celui qui ne fait rien , ne fait pas le bien. Le silence est souvent l'ennemi du bien.

Il aurait été plus simple de s'entretenir avec la propriétaire de ce restaurant Mi-VA-MI, de poser des questions en cas de doute, de vérifier les factures d'achats de viande , de s'entretenir aussi avec le livreur de l'abattoir, mais non,  au lieu de cela, on choisit de  prendre en traite en placardant dans tout le quartier des affiches dénonçant à tort que ce restaurant n'est pas cachère. On condamne avant de savoir on se fie à la rumeur !

Cette image me renvoie à une autre , lorsque l'on placardait sur les magasins des juifs "sales juifs " ou "juifs dehors"...quelle différence ?

J'ai du mal à croire que ceux qui sont censés donner l'exemple se conduisent de cette façon ? Ne dit on  : qu'en cas de doute mieux vaut s'abstenir ? Ne dit-t-on qu''humilier c'est comme tué ?
Ne dit on pas que la diffamation, ou colporter des rumeurs, des mensonges c'est ajouter du malheur au monde ? oui ont dit..

Claudine Douillet

MI_VA_MI2.gif

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi