Michael Dray

Michaël Dray, Responsable Marketing et passionné de sport, de Rabbi Nahman, de Funk, de Géographie, et d'Israël

Les articles de Michael Dray

Israël : une année en Ballon bleu et blanc de Michael Dray

Israël : une année en Ballon bleu et blanc de Michael Dray

Une année en Ballon

2023-2024 année difficile depuis le 07 octobre tout a pris un autre sens. Qu’est ce qui est essentiel ou pas ? Quelle est la place du sport, de la culture dans tout cela ?

En 1995 lors de l’attentat pendant les JO d’Atlanta, Juan Antonio Samaranch alors président du Comité international olympique (CIO), avait déclaré : on continue ! The show must go on.
Pas question de plier devant le terrorisme !

Du reste, le lendemain du drame, le public répondra présent et le stade olympique sera plein à 95 %.

Alors en Israël, la vie aussi a continuée et le sport a donné lui aussi ses émotions.

Autant dire cela n’aura pas été simple pour nos équipes mais avec le recul cela fût moins pire que l’on aurait pu l’imaginer au vu du contexte.

En football comme en Basket tous les matchs ont du être délocalisé en Europe.

La Serbie et Belgrade, terre de Basket et d’accueil pour le Maccabi Tel Aviv et la Hongrie et Budapest pour le Maccabi Haïfa et l’équipe nationale en football

En Basket si en 2023, l’Hapoel Jérusalem, l’autre géant du basket Israélien avait réussi la performance de se hisser en finale de la Ligue des Champion (2ème compétition importante européenne) battu par les allemands de Bonn, cette année seule le Maccabi Tel Aviv, « l’équipe nation » comme on la surnomme aura réussi à s’en sortir en Euroligue (équivalent de la ligue des champions en Football).

Parmi les 18 meilleures équipes européennes, elle finira 7e après la saison régulière puis sera créditée d’un joli parcours jusqu’en ¼ de finale ou elle cédera au bout de 5 matchs très disputés face au Panathinaïkos Athènes, futur vainqueur de la compétition.

Au delà de jouer ses matchs « à Domicile,  à l’Extérieur », privé de son bouillant public de Aréna Mihtachim.

Comble de malchance, elle perdra en plus sur blessure son joueur vedette, l’américain Wade Baldwin et sera impuissant face au géant Grec lors de cette ultime match décisif devant un public survolté. C’était compliqué, même avec un immense cœur (que les spécialistes vont reconnaitre unanimement)

Rappel : Le Maccabi Tel Aviv en 40a sur la scène européenne c’est  6 titres de Champion d’Europe et 9 finales perdues, un cador du Basket Européen.

L’équipe nationale elle se traîne hélas depuis trop longtemps, certes les espoirs sont vice-champion d’Europe 2023 avec une belle génération mais les A, eux ont du mal.
Pas de JO encore cette année.

Seul 1 joueur, Denis Avdija évolue en NBA, le championnat américain, c’est trop peu, tout comme le nombre de joueurs israéliens s’exportant dans les grandes équipes et championnat européens, ce qui est un révélateur. Alors on est nostalgique et on attend les prochains Micky Berkowitz, Doron Jamchy, Oded Katash, Omri Casspi, etc..

Coté Football, on a eu droit au meilleur et au pire

Les 2 Maccabi, Haïfa et Tel Aviv se sont retrouvés en Conférence League (3ème coupe d’Europe) une compétition qui leur convenait plutôt bien vu leurs effectifs respectifs et les oppositions en place.

Les 2 équipes vont être éliminées en 8ème de finale mais avec des scénarios bien différents. Haïfa, trop naïve et limitée va céder avec les honneurs devant les italiens de la Fiorentina (futur finaliste). Trop juste et trop loin du bouillant Sami Ofer Stadium et des ses 30 000 Fans.

Quand à Tel Aviv que dire ?

Après le mystère du triangle des Bermudes ou les avions disparaissent sans raison et dans la plus grande sidération, voici désormais le mystère du Maccabi 11 joueurs disparaissent en plein match !

Vainqueur 4-1 en Grèce face à l’Olympiacos (futur vainqueur lui aussi, décidément !), ils avaient un boulevard pour se qualifier et ce match retour n’aurait du être qu’une formalité après la démonstration du match aller en Grèce.

Mais ils vont trouver le moyen invraisemblable pour ne pas dire surréaliste de perdre 6-1 au retour ou on ne verra que des maillots rouge sur le terrain !

Les jaunes auront disparus pendant 120mn. Du jamais vu au niveau européen !

C’est dommage parce quil y avait la place pour aller vraiment loin dans cette compétition et s’acheter une visibilité et crédibilité au niveau européen.

Enfin l’équipe nationale n’a pu se qualifier pour l’Euro 2024 qui se dispute en ce moment en Allemagne. Trop faible hélas depuis trop longtemps et défait par l’Islande 4-1 mais de toute façon loin, très loin d’avoir le niveau.

Une lueur d’espoir quand même, avec la nomination de Ran Ben Shimon au poste de sélectionneur.

A son crédit, il est le seul à avoir pu ravir le titre national en 2012 avec sa modeste équipe de Kyriat Chmona face aux ogres de Haïfa, Tel Aviv ou Beer Sheva, un véritable exploit !

Puis des expériences réussies en Grèce et à Chypre ou il a dirigé en autre l’équipe nationale. Rappelons que la Nivheret sera opposée dès la rentrée en Ligue des Nations à la France, la Belgique et l’Italie. Rien que ça avec Match à Domicile à Budapest. Bref du gâteau ! A suivre.

Enfin le titre national est revenu à Tel Aviv et la coupe a élu domicile le Maccabi Petah Tikvah qui va du coup regoûter après bien longtemps aux joies des soirées européennes.

Enfin et surtout, les espoirs qui quand à eux enchantent le paysage footballistique israélien depuis 3a maintenant.

En 3 ans, cette génération des 19 ans et 20 ans aura enchaînée les grosses performances.

Finaliste de l’Euro 2022 battu par l’Angleterre (1-2) après avoir battu la France en ½ finale puis 3ème du dernier mondial 2023 après avoir créer une immense sensation en éliminant le Brésil, grandissime favori du tournoi et enfin  ½ finaliste du dernier euro 2023 en Géorgie, encore battu par l’Angleterre mais brillamment qualifiés pour JO de Paris 2024 ou ils affronteront mi-juilletà Paris et à Nantes le Togo, Paraguay et le Japon.

Groupe très équilibré pour les hommes de Guy Luzon pour décrocher l’une de 2 places qualificatives pour les ¼ de finale du tournoi olympique, où il pourrait rencontrer l’Egypte !       Là aussi Affaire à suivre

Michaël Dray chroniqueur sportif pour Alliance

Quoi de neuf sur la planète foot en Israël

Quoi de neuf sur la planète foot en Israël

Quoi de neuf sur la planète foot en Israël

Si le championnat ne redémarrera que fin Août, l’actualité est  surtout les qualifications européennes où reste encore trois clubs israéliens en compétition.

Au 1er plan, le capitaine Tjaron CHERY

Maccabi Haïfa, champion en titre dans la très lucrative et prestigieuse Champions League,Maccabi Tel Aviv et Hapoel Beer Sheva en Conférence League.

Exit Beitar Jérusalem éliminé par PAOK Salonique la semaine dernière.
Dommage 30 000 Fans chaud, bruyant et chantant au Teddy Stadium ce n'était quand même pas mal !

Pour Haïfa la règle est simple: trois tours de qualification et un match de barrage pour atteindre les 32 meilleures équipes européennes. Et voici justement le 3ème tour dès cette semaine avant ce fameux barrage.

Focus sur les Yarokim (les verts)

Ils se sont fait très peur au tour précédent face au Moldave du Sheriff Tiraspol (victoire en prolongation) et rencontreront mercredi soir le Slovan Brastislava, champion de Slovaquie.

Match très équilibré,  ce sera du 50/50 et si par bonheur ca passe, alors ce sera un barrage fin Août face au champion suisse du Yong Boys de Berne et si D-ieu veut (mais il va vouloir c’est certain) la piste aux étoiles !…..Match après match et Wait & See

Pour rappel, Maccabi Haïfa fut l’année dernière l’invité surprise après avoir passé brillamment  ses quatre tours de qualification.
Grand gagnant du loto en héritant du groupe de la mort (PSG, Juventus, Benfica), ils finiront certes derniers mais avaient eu la joie, l’honneur, le prestige, la chance, …

Bref de jouer un  double match de Gala face au PSG des Messi, Neymar & MBappé et obtenu quand même une victoire de prestige très mérité face à la Juventus Turin (2-0).

Autant dire qu’une fois qu’on y a gouté à la Champion’s League, on ne peut plus s’en passer et pas seulement parce que la victoire rapporte 2,8M€, il est vrai que ça motive !

D’autant plus que le Maccabi grandit, se structure et se professionnalise au fil des années pour commencer à être un club respecté duquel on se méfie.

Coté transfert, beaucoup de mouvement et une équipe très remaniée avec un mix vieux briscard et jeunesse talentueuse.

Un nouveau coach, Messaï Dego qui a réussi un coup de maître en misant justement  sur la carte jeune au tour précédent alors que Haïfa était mal embarqué.

Coté arrivée, Itamar Nitsan dans les buts, probablement le 2ème meilleur gardien du pays derrière l’inamovible Daniel Peretz du Maccabi Tel Aviv.

Retour de Rafaelov !

Retour de l’enfant chéri du club, Monsieur Lior Refaelov, certes 37 ans au compteur mais une très solide expérience et une magnifique carrière en Belgique où pendant 12 ans il aura tout gagné là-bas pour ne laisser que de très bons souvenirs.

 

Quoi de neuf sur la planète foot en Israël

Lior Refaelov,Le Soulier d'Or -foot Israël

Déjà l’image d’un gentleman et un grand professionnel, plusieurs fois champion de Belgique et la consécration en 2020, étant élu soulier d’Or (meilleur joueur de l’année) excusez du peu !

Probablement l’une des trois plus belles réussites du foot voir du sport Israélien sur ces 10 dernières années pour l’enfant de Or Akiva.

Le genre de joueur d’expérience dont auront besoin cette saison les verts encore trop naïf.

Notons aussi le départ de Omer Atzili et un contrat en Or (1,8M€ par an) à AL AIN aux EMIRAT ARABES UNIS (1er joueur juif Israélien a évolué dans un pays arabe du Moyen-Orient.
Les accords d’Abraham ont du bon.

Coté Français, L’Olympique de Marseille jouera son 3ème tour face au Panathinaïkos Athènes.  Il est a noté que Haïfa et Marseille sont des villes jumelées, aussi en cas de qualification en Champions League, pourquoi pas avoir une double confrontation entre les deux  clubs, ce serait juste magnifique !

Maccabi Tel Aviv s’est offert l’irlandais Robbie Keane aux manettes au poste d’entraîneur pour cette nouvelle saison (on commence à attirer du beau monde dans la bulle).

Keane, 42 ans, ancienne gloire du foot Irlandais avec une solide carrière et des stats impressionnante (325 buts en carrière et 68 buts en équipe nationale) affiche déjà une très belle solidité, un jeu fluide et agréable, de bon augure pour aller chiper le titre à Haïfa et aussi chercher une qualification face au Chypriote de Larnaca.
Ça devrait passer avant un dernier tour de qualification fin août

Enfin Beer Sheva encore en rodage, devra être sérieux face au bulgare du Levski Sofia

Rendez-vous les 09-10 et 15-17 août

Enfin coté transfert, Manor Solomon, le feu follet de Petah Tikvah évoluera  à Tottenham, considéré comme le club juif de Londres. Il y a même un groupe de supporter surnommé là-bas  « YidArmy ». ( à suivre si vous êtes sage !).

Il sera le 2ème joueur israélien à y évoluer depuis un certain Ronnie Rosenthal dans les années 90

Michaël Dray

Israël : L'exploit sportif en marche ! La demi-finale tant attendue ce soir

Israël : L'exploit sportif en marche ! La demi-finale tant attendue ce soir.

Vous ne le savez peut être pas mais Israël aussi est un pays de sport avec de vrais passionnés surtout  en sport collectif, Basket et son fameux Maccabi Tel Aviv mais aussi et surtout en ce moment avec  le Football ou chose rare pour ne pas dire exceptionnelle nos équipes de jeunes brillent sur les scènes internationales en ce début d’été !

Si déjà en 2022 les U19 (moins de 19a) s’étaient  hissés en finale du championnat d’Europe à la grande surprise générale, battant l’équipe de France en ½ finale puis battu seulement en prolongation  par les anglais (3-1), cette année ce sont les U20 (les mêmes avec une année en plus)  qui ont à la grande surprise générale brillé au « Mondialito » en Argentine en Juin dernier pour décrocher une superbe 3eme place en sortant notamment en ¼ de finale le Brésil pays de foot évidement,  mais aussi favori de la compétition et s’inclinant en ½ finale contre l’Uruguay futur vainqueur de la compétition

Mais l’actu en ce moment c’est aussi et surtout le championnat d’Europe Espoir (Under 21) organisé actuellement en Roumanie et Géorgie ou nos U21 sont en ½ finale de la compétition et quasi qualifié pour les J.O de Paris 2024 dans un an.

Après avoir réussi l’exploit de finir 2ème de son groupe derrière l’Angleterre intouchable mais devant l’Allemagne et la République Tchèque, samedi dernier, Israël a sorti la Géorgie l’un des pays hôte et bel outsider de la compétition après un parcours en poule impeccable.

Match très équilibré et tout s’est joué au Tir au but où le gardien Daniel Peretz , peut être futur Marseillais (on en parle !) a sorti 2 tirs au but après 120 mn de jeu (après en avoir déjà sorti 2 face à l’Allemagne en phase de poule !)

Et voilà la ½ finale prévu aujourd’hui en fin d’après midi face à nos meilleurs amis « les anglais » évidemment grandissime favori mais ça sera forcément un autre match. Guy Luzon, le coach va devoir trouver les mots juste et le système de jeu pour refuser de subir parce que défendre et attendre ça tiendra un moment jusqu'à céder,  donc concrètement il faudra prendre des risques sans se sacrifier.

Israël a des vrais arguments notamment en attaque avec sa vedette Oscar Glouh fraîchement transféré au RedBull Salzbourg, excellent club de transition avant de viser plus haut et le Gotta européen, mais aussi l’inamovible Eden Karzev pièce maitresse au milieu, David Dor Turgeman en attaque, et la muraille Daniel Peretz dans les buts.

A eux ce soir de se montrer, d’oser, de tenter  pour offrir à tout un pays, on l’espère une finale soit contre l’Espagne ou l’Ukraine tombeur des français en ¼ de finale.

Il est à noter que cette équipe comme toute les équipes israéliennes sont cosmopolites avec des joueurs juifs et musulmans et cela se passe très bien

RDV ce soir 18H sur Bein Sport

EL EL Israël !

Michaël Dray