Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 22 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

Berechit

berechit.jpgL'éblouissante histoire vraie du tout premier cri de la vie, à l'échelle de toute la terre. Contraste  des visages, contraste des cultures pour le plus beau des voyages : la mise au monde de l'enfant. Ce magnifique documentaire de Gilles de Maistre est enfin en Eretz.

« Le Premier Cri », jusqu'au 8 octobre dans les salles israéliennes.

 

Breakfast at Tiffany

breakfastattiffany.jpgC'est le film qui a inspiré la nouvelle collection 2008-2009 de la très talentueuse styliste israélienne Maya Negri. Une proposition infiniment classique, élégante et féminine, à l'image de la star Audrey Hepburn dont elle s'inspire, mais aussi intentionnellement intemporelle. S'habiller Kahol-Lavan, c'est très chic.

http://www.mayanegri.com/

 

Saturday Night Fever

Boites.jpgLe plus grand Night Club de toute l'histoire d'Israel, celui qui a vu danser les stars nationales des années 70', comme Shimi Tavori ou encore Haim Moshe, refait peau neuve grâce à l'homme d'affaires israélien Haim Pinhas et pour la modique somme de 2 millions et demi d'euros, pour devenir le club privé le plus select du pays. Détail : La carte de membre, obligatoire, coûte 500 shekels par mois.

Le Nouveau Colosseum, Kikar Atarim à Tel Aviv.

Galerie de photos

 

Happy Hour

Regardez ses films et ses séries préférées gratuitement sur le Net? C'est pas légal! Si? Si. Grâce au célèbre portail Internet du cinéma IMDB.com qui propose depuis peu aux internautes des épisodes gratuits de leurs séries préférées comme par exemple « 24 » ou encore « Heroes », mais aussi des films cultes comme « Certains l'aiment chaud », et les émissions de télévisions des grandes chaînes américaines de la rentrée 2008-2009.

http://www.imdb.com/
(en anglais, pour l'instant)

On partage?

onpartage.jpgEncore gratuitement et légalement pour tous, Mygazines.com est un nouveau service communautaire sur le Net qui permet d'uploader et de partager des magazines papiers scannés au format PDF. Un moteur de recherche permet de retrouver facilement un magazine et un lecteur en ligne de le parcourir directement sur le site. On y trouve le mensuel de United Colors of Benetton, Ok Magazine, mais aussi le catalogue des bijoux Swatch, le Journal de Mickey et l'Équipe.

http://www.mygazines.com (cliquer sur le petit drapeau français)

Kadô

kado.jpgUn très chouette site plein d’idées de cadeaux pour les fêtes, dans la tradition juive et l’amour d’Israël, avec une très belle sélection de Mezuzoth, de Hanoukkioth, plats et d’ustensiles en pierre de Jérusalem et de la Mer Morte, en acier et en bronze, dans un design très moderne et à prix modéré. A commander sur le catalogue en ligne.

http://www.canaan-online.com/150458

Tapuah Be Dvash

Les patisseries tendances du nouvel an 5769 se déclinent sur des bases traditionnelles de pommes et de miels en tous genres, mais aussi de crème d'amandes, de Silane (miel de dattes), de pavot et de cannelle pour les amateurs. En tête du classement on trouve le « crunch cake » de Blaker Bakery, un gateau à la ricotta fourré de pommes rissolées au miel, les maccarons au miel de la même fabrique, et la « Reine de la Ruche » de la maison franco-israélienne Mazzarine, une tarte aux figues glacées au miel sur fond de crème à la pistache pour les fines bouches.

http://www.rest.co.il/mazzarine/index.html

http://www.lehemerez.co.il

(Demandez-nous la traduction des recettes !)

Petites maisons dans la prairie

pisgathaar.jpgPour ceux qui s’apprêtent à passer les fêtes en Israël, ou pour vos prochaines vacances en Eretz, la mode n’est plus aux grands hôtels de luxe. Israël foisonne de petites merveilles de  villégiatures, que l’on appelle «  Zimmerim » et qui sont l’équivalent, en mieux, des chambres d’hôtes françaises. Nous en avons sélectionné deux pour vous :

« Pisgat Haar », à Rosh Pinat, la ville aux milles chalets - de petites maisons toutes en bois,  à l’intimité parfaite pour un week-end en amoureux, équipées tout confort et avec, en prime, des jacuzzis verrières et de grandes terrasses panoramiques avec vues imprenables sur le lac Kinnereth et les cimes du Golan. Pour un remake parfait de Sissi et son empereur dans la montagne.                                      

Zimmer « Pisgat Haar »,  environ 120 euros la nuit pour 2 personnes. Tel : 00 972 4 680 22 21.

« Mearoth Haheshek », en Galilée de l’ouest, au Moshav Hoshen, vous propose des chambresmearothaheshek.jpg d’hôtes troglodytes, cachées au creux de la montagne et  décorées par les plus  grands artistes israéliens. Ses Zimmerim sont équipés de piscines d’eau de source naturelle chauffées, de jacuzzi et de tout le confort moderne. Le lieu offre  une ambiance romanesque et de nombreuses excursions dans  la région  alentours.                                                                                      
Zimmer « Mearoth Haheshek ». Tel : 00 972 50 547 80 43.

"Carbonado"

Dessinée par Pol Dupuis, la gamme de maroquinerie en fibre de carbone "Carbonado"
a la particularité d'utiliser les caractéristiques techniques de la
fibre de carbone, et non pas l'utiliser juste pour son aspect
esthétique, et créer des objets beaux, fonctionnels et durables dans le
temps. Déclinée en porte-cartes de visite, porte-clés, porte-monnaie,
étui à carte bancaire, ..., la sortie de l'ensemble de la gamme s'étale
jusqu'à début décembre ( prix n.c )

ensemble_carbonado.jpg

source: trendsnow

Egypte: les 19 otages européens et égyptiens libérés

LE CAIRE ,le 02/10/08- Les 19 otages européens et égyptiens enlevés il y a dix jours dans le désert du sud-ouest de l'Egypte ont été libérés sains et saufs et font route vers Le Caire, ont indiqué lundi des responsables égyptiens.

"Les otages ont été libérés et sont en bonne santé. Ils doivent arriver à l'aéroport du Caire", a indiqué un responsable égyptien, cité par la télévision.

La moitié des ravisseurs ont été "liquidés", a déclaré lundi le ministre égyptien de la Défense, Hussein Tantawi.

Par ailleurs, aucune rançon n'a été versée pour la libération des 19 otages, a rapporté la télévision publique égyptienne, citant un responsable.

Selon les services de sécurités égyptiens, les 11 touristes italiens, allemands et roumain et leurs huit accompagnateurs égyptiens sont acheminés vers la capitale égyptienne à bord d'un avion militaire et sont attendus à l'aéoroport militaire d'Almaza, proche de l'aéroport international du Caire.

Leur arrivée est prévue dans l'après-midi, selon une responsable du ministère du Tourisme, Omayma al-Husseini.

Le groupe, enlevé le 19 septembre lors d'un safari en 4X4, comprend cinq Italiens, cinq Allemands et une Roumaine ainsi que huit Egyptiens: deux guides, quatre chauffeurs, un garde-frontière et le directeur de l'agence organisatrice du safari.

A Bucarest, le Ministère des Affaires étrangères roumain a confirmé par le biais d'un communiqué la libération des otages et annoncé de plus amples informations dans le courant de la journée.

Le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, en visite à Belgrade, a lui aussi confirmé la libération des otages, selon la télévision Sky TG 24.

"Nos compatriotes sont libres et ils se trouvent avec les forces égyptiennes", a déclaré à la presse le ministre, cité par la journaliste de Sky TG 24 qui l'accompagne à Belgrade.

En revanche, un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères a refusé de confirmer la nouvelle. "Ces informations sont à savourer avec prudence. S'il y a des bonnes nouvelles à communiquer, nous serons les premiers à le faire", a-t-il dit.

Peu avant la libération des otages, un responsable des services de sécurité égyptiens avait déclaré à l'AFP que les ravisseurs avaient accepté de les relâcher contre une rançon, avant l'intervention de l'armée soudanaise qui a tué dimanche six ravisseurs.

"Le problème était résolu. Ils (les ravisseurs) avaient accepté (le montant proposé pour) la rançon. Il ne restait plus qu'à accueillir les otages, mais après, cette surprise est survenue", avait déclaré ce responsable sous le couvert de l'anonymat, faisant référence à l'intervention de l'armée soudanaise.

Selon un responsable de la présidence soudanaise, l'armée soudanaise a tué six des ravisseurs et en a capturé deux dans la région frontalière entre le Soudan, l'Egypte et la Libye. Selon un autre responsable soudanais, les otages ont été transportés dans une "cachette" au Tchad voisin, une affirmation démentie par N'Djamena.

Les ravisseurs, dont on ignore l'identité, avaient demandé que l'Allemagne soit seule en charge des négociations, exigeant le versement d'une rançon de six millions d'euros, selon les services de sécurité égyptiens.

On ignore cependant si la somme a été versée.