Photographe juif : le naturel au galop de Frank Horvat

Actualités, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Photographe juif : le naturel au galop de Frank Horvat

Frank Horvat : le naturel au galop

Né de parents médecins juifs d'Europe Centrale, Frank Horvat a grandi en Italie et en Suisse. Il y étudie le dessin à l'Academia di Brera de Milan, travaille dans une agence de publicité puis en 1949, il échange sa collection de timbres contre un Rolleicord avec lequel il commence à travailler pour des magazines.

L’exposition Photo London est une réintroduction opportune du travail de Horvat dans cette ville, avant une grande rétrospective sur son travail au Jeu de Paume de Tours qui ouvre en juin.

Frank Horvat n’a cessé d’expérimenter et de s’adapter aux nouvelles technologies. Son travail a souvent dépassé les règles de la photographie orthodoxe. Et dans son travail sur la mode, il a créé un style réaliste qui a transformé le genre.

Celui qui s’était installé à Londres à la fin des années 50 retrouve une ville qui le fascinait et dont les habitants restèrent pour lui des énigmes. Se retrouvent ici ses images de mode - où le naturel vient contredire l'univers sophistiqué et maniéré des magazines féminins - et celles des cabarets parisiens riches de poésie nocturne.

 

Jean-Paul Gavard-Perret

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi