Netanyahu : Bennett vend le pays au Conseil de la Choura et aux Frères musulmans

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Netanyahu : Bennett vend le pays au Conseil de la Choura et aux Frères musulmans

Bennett vend le pays au Conseil de la Choura et aux Frères musulmans

L'ancien Premier ministre Netanyahu : Le but de l'abrogation de la loi  sur la nationalité israélienne est d'abroger la loi du retour, conduisant ainsi à l'inondation d'Israël avec des millions d'immigrants musulmans.

L'ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu a ouvert la réunion de la faction du Likud à midi (lundi), dans une attaque contre le gouvernement Bennett-Lapid à la lumière des votes pour modifier la loi sur la nationalité.

Netanyahu a accusé : « L'État nous laisse tomber nous les Juifs Le but de l'abrogation de la loi sur la nationalité est d'abroger la loi du retour, conduisant ainsi à l'inondation d'Israël avec des millions d'immigrants musulmans.

"Bennett continue de liquider de l'État  d'Israël au Conseil de la Shura. Il n'y a pas de limite à ce qu'il est prêt à faire pour rester au pouvoir. Se rendre à la RAAM est une valeur et une reddition nationale." Il ajoute : « Il est impossible d'agiter les drapeaux de l'État d'Israël au cœur de Jérusalem, la capitale de l'état d'Israël."

Le président du parti nouvel espoir, le ministre de la Justice, Gideon Saar, a ouvert la réunion de faction à midi (lundi) avec la demande de modifier la loi sur la nationalité et a transmis un message clair aux membres de la coalition.

"Israël est un État juif et démocratique. Par conséquent, la loi sur la nationalité - qui ancre l'identité d'Israël en tant qu'État juif - ne sera ni abrogée ni modifiée. Cette loi a également passé avec succès un examen judiciaire par la Haute Cour de onze juges."

"Israël est l'État-nation du peuple juif et a des droits égaux pour tous ses citoyens. La loi sur la nationalité ne porte pas atteinte aux droits individuels des citoyens d'Israël, quelle que soit leur religion ou leur appartenance ethnique. Il convient d'ancrer le principe d'égalité dans la Loi fondamentale, mais cela ne devrait pas être fait dans la Loi sur la nationalité, mais dans la Loi fondamentale : Dignité et liberté humaines. L'accent est mis sur l'égalité des droits de l'individu.

Gideon Saar a ajouté: "Jeudi, j'ai tenu une réunion au cours de laquelle j'ai publié un mémorandum de loi aggravant la peine contre les employeurs, les chauffeurs qui participent à la contrebande des résidents arabes illégaux en Israël.

Nous allons augmenter les sanctions ainsi que des amendes et nous prendrons mesures administratives " Nous devons renforcer notre sécurité en supprimant la contrebande des travailleurs illégaux dans notre pays."

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi