Les Mariages Consanguins dans les Populations Musulmanes

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Les Mariages Consanguins dans les Populations Musulmanes

Les Mariages Consanguins dans les Populations Musulmanes : Un Défi de Santé Publique et Social

Les mariages consanguins entre cousins germains sont courants dans de nombreuses populations musulmanes, avec des proportions variant de 25 à 80 % selon les pays et les régions. Cette pratique, bien que culturellement ancrée depuis le VIIe siècle, a des conséquences désastreuses sur la santé et le bien-être des individus concernés.

Une Pratique Ancrée dans l'Histoire et la Religion

Le prophète Mahomet lui-même a épousé une de ses cousines, et le Coran (4:23-24) permet les relations sexuelles entre cousins. La loi islamique, ou Sharia, insiste sur l'importance de marier les membres de la famille, en particulier les filles, dans le cadre familial, souvent pour des raisons d'honneur et de respect. Cette pratique de mariage consanguin est ainsi perpétuée de génération en génération.

Conséquences Génétiques et Intellectuelles

Les mariages consanguins augmentent le risque de maladies génétiques, d'handicaps et réduisent l'espérance de vie. Des études montrent que les enfants issus de tels mariages ont cinq fois plus de chances de souffrir d'arriération mentale (QI inférieur à 69) et un QI moyen inférieur de 10 à 15 points par rapport à leurs pairs non consanguins. En outre, des qualités sociales telles que l'empathie sont souvent moins développées.

Au Danemark, par exemple, les migrants non-européens, parmi lesquels les musulmans, sont 300 fois plus susceptibles d'échouer aux tests d'intelligence de l'armée danoise que les Danois de souche. Lise Egholm, directrice d'école dans le quartier musulman de Nørrebro à Copenhague, souligne le besoin urgent de discuter ouvertement de cette pratique et des silences qui l'entourent.

Comparaisons et Prises de Conscience en Europe

En Europe, les mariages consanguins sont souvent réglementés ou interdits. En France et en Belgique, bien que les mariages civils entre cousins germains soient autorisés, ils restent rares dans la population « de souche ». En Belgique, par exemple, moins de 1 % des mariages en 1959 étaient entre cousins germains. Cette faible incidence contraste avec les statistiques des pays arabes où la consanguinité atteint des taux élevés : 70 % au Pakistan, 67 % en Arabie saoudite, et des pourcentages similaires en Jordanie, au Koweït et dans les pays du Golfe (Reproductive Health Journal, 2009).

 Impact sur la Production Scientifique et Éducative

Le monde islamique, en mettant souvent la religion au-dessus de la connaissance, publie beaucoup moins d'études scientifiques que la moyenne mondiale. Par exemple, moins de livres ont été traduits en arabe au cours du dernier millénaire que de livres sont traduits en espagnol chaque année. Cette priorité donnée à la religion a des répercussions sur l'éducation et l'innovation scientifique dans ces régions.

Les mariages consanguins sont largement pratiqués en Algérie, avec des taux significativement élevés dans certaines régions. Par exemple, dans la région de Beni Abbés, le taux de consanguinité atteint 55.06%, un des taux les plus élevés dans le monde arabe musulman. Cette pratique est prédominante malgré les risques associés à la santé reproductive, tels qu'un taux accru d'avortements et de mortalité chez les descendants de couples consanguins

En ce qui concerne les Territoires palestiniens, le taux de mariages consanguins est relativement moins élevé comparé à d'autres régions du monde arabe, estimé à environ 27.70%. Ce taux est significativement plus bas que celui observé dans des pays comme l'Algérie ou le Koweït.

Les conséquences de ces unions consanguines ne sont pas négligeables, augmentant le risque de maladies génétiques comme l'anémie falciforme et la thalassémie, particulièrement dans les régions où ces maladies offrent un avantage évolutif, comme une meilleure résistance au paludisme.

Ces pratiques ont tendance à être plus fréquentes dans les groupes socio-économiques inférieurs et moins éduqués, bien que des variations soient observées en fonction de l'urbanisation et de l'éducation. Par exemple, en Égypte et en Algérie, les taux de mariages consanguins sont plus élevés dans les zones rurales comparativement aux zones urbaines..

La pratique des mariages consanguins dans les populations musulmanes pose des défis considérables en matière de santé publique et de développement social. Les effets négatifs sur le QI, la prévalence des maladies génétiques, et les capacités sociales des individus concernés sont bien documentés.

Il est crucial que les discussions sur ce sujet soient menées ouvertement, tant au sein des communautés musulmanes qu'au niveau international, pour encourager des pratiques matrimoniales qui favorisent la santé et le bien-être des générations futures.

Sources académiques et médicales 

https://academic.oup.com/eurpub/article/24/suppl_1/57/562112

https://bmcwomenshealth.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12905-022-01704-2

https://bmcwomenshealth.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12905-022-01704-2

Sources complémentaires :

  1. Reproductive Health Journal : Études sur la consanguinité et la santé reproductive parmi les populations arabes.
  2. World Health Organization (WHO) : Rapports sur les impacts sanitaires des mariages consanguins dans les régions concernées.
  3. European Journal of Public Health : Article sur les maladies génétiques et la consanguinité en Afrique du Nord et chez les immigrants en Europe​ (Oxford Academic)​.

Faites connaître votre entreprise grâce à Alliancefr.com, le principal magazine juif en ligne.

En tant que plateforme dédiée à la communauté juive francophone intéressée par Israël et l'actualité juive, Alliance va au-delà du simple magazine.

Notre ADN est de fournir une couverture complète sur tous les aspects liés à Israël, allant des actualités aux sujets divers.

Si vous êtes à la recherche d'une communication ciblée, nous avons la solution idéale pour vous.

Contactez-nous dès maintenant au 01 70 00 75 75 ou par e-mail à info@alliancefr.com pour découvrir la formule publicitaire qui correspond à vos besoins.

Grâce à notre expertise dans le domaine de la communication, nous pouvons vous aider à atteindre votre public cible et à promouvoir vos services de manière efficace.

Ne manquez pas l'opportunité d'être référencé sur Google avec les mots clés pertinents de votre activité.

Communiquez avec nous dès maintenant pour donner un nouvel élan à votre visibilité en ligne.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi