Le Hezbollah défie Israël : Ses drones filment des sites stratégiques de l'armée israélienne

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le Hezbollah défie Israël : Ses drones filment des sites stratégiques de l'armée israélienne

Menace ouverte : le Hezbollah diffuse des images de drones de sites stratégiques dans le nord d'Israël

Le groupe terroriste Hezbollah a publié mardi près de dix minutes de vidéo montrant ce qu'il prétend être un de ses drones de reconnaissance survolant le nord d'Israël, notamment le port de Haïfa, alors qu'Israël affirme avoir abattu d'autres drones au-dessus de la Galilée occidentale.

L'origine temporelle des séquences diffusées par le Hezbollah reste incertaine, et les Forces de défense israéliennes (FDI) n'ont pas encore commenté ces images.

En novembre, Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, avait affirmé que le groupe envoyait des drones de surveillance au-dessus de Haïfa. Récemment, le Hezbollah a intensifié ses envois de drones, y compris ceux chargés d'explosifs, sur le nord d'Israël.

Les séquences vidéo montrent le littoral de Haïfa, à environ 27 kilomètres de la frontière libanaise, incluant une partie d'une base de la marine israélienne, plusieurs navires de guerre, et des infrastructures qui sembleraient appartenir à l'unité sous-marine de la marine, Shayetet 7.

En plus du port de Haïfa, les images présentent des sites qualifiés de stratégiques par le Hezbollah, tels que les systèmes de défense aérienne Iron Dome et David's Sling, ainsi que des zones résidentielles proches de Kiryat Yam. Le Hezbollah affirme que le drone est revenu au Liban sans encombre.

Peu après la publication des images, l'armée israélienne a déclaré avoir abattu trois drones présumés au-dessus de la Galilée occidentale. Les « cibles aériennes suspectes » ont été interceptées par des missiles après avoir pénétré l'espace aérien israélien, déclenchant des sirènes par crainte de chutes d'éclats.

Parallèlement, Tsahal a mené une série de frappes dans le sud du Liban, ciblant plusieurs membres du Hezbollah impliqués dans le lancement de drones. Ces membres appartenaient à l'unité des forces aériennes du Hezbollah, responsable de dizaines d'attaques de drones contre le nord d'Israël et d'autres opérations de surveillance.

Le ministre des Affaires étrangères, Israel Katz, a averti que le Hezbollah serait anéanti en cas de « guerre totale ». « Nous sommes très proches du moment où nous déciderons de changer les règles du jeu contre le Hezbollah et le Liban », a déclaré Katz. « Dans une guerre totale, le Hezbollah sera détruit et le Liban sera sévèrement touché. »

Le Hezbollah a revendiqué plus de 2 100 opérations militaires contre Israël depuis le 8 octobre, se présentant comme un soutien aux Palestiniens et au Hamas dans le conflit à Gaza.

Ces affrontements quasi quotidiens à la frontière ont causé la mort de 10 civils israéliens, ainsi que 15 soldats et réservistes de Tsahal. De l'autre côté, le Hezbollah a perdu 343 membres, principalement au Liban mais aussi en Syrie. Au Liban, 63 membres d'autres groupes terroristes, un soldat libanais et des dizaines de civils ont également été tués.

Malgré les efforts des États-Unis et de la France pour éviter une guerre totale entre Israël et le Hezbollah, Israël a averti qu'il n'hésiterait pas à agir militairement si la diplomatie échouait.
« Que ce soit diplomatiquement ou militairement, nous garantirons le retour en sécurité des Israéliens dans leurs foyers du nord d'Israël. Ce n’est pas négociable. Le 7 octobre ne doit se reproduire nulle part en Israël ni à aucune de ses frontières », a déclaré David Mencer, porte-parole du gouvernement israélien.

Dans le cadre des efforts américains pour empêcher une escalade, l'envoyé américain Amos Hochstein était à Beyrouth mardi après une visite en Israël la veille, pour rencontrer des responsables libanais, dont Nabih Berri, président du Parlement et allié du Hezbollah.

Hochstein a qualifié la conversation de « très bonne », discutant de « l'accord actuellement sur la table concernant Gaza, qui offre également l'opportunité de mettre fin au conflit à travers la Ligne bleue », la ligne de démarcation entre Israël et le Liban.

Hochstein a souligné l'urgence de la désescalade, affirmant que les tirs transfrontaliers duraient « depuis trop longtemps ». « Il est dans l'intérêt de tous de résoudre ce problème rapidement et diplomatiquement – ​​c'est à la fois réalisable et urgent », a-t-il déclaré.

Faites connaître votre entreprise grâce à Alliancefr.com, le principal magazine juif en ligne.

En tant que plateforme dédiée à la communauté juive francophone intéressée par Israël et l'actualité juive, Alliance va au-delà du simple magazine.

Notre ADN est de fournir une couverture complète sur tous les aspects liés à Israël, allant des actualités aux sujets divers.

Si vous êtes à la recherche d'une communication ciblée, nous avons la solution idéale pour vous.

Contactez-nous dès maintenant au 01 70 00 75 75 ou par e-mail à info@alliancefr.com pour découvrir la formule publicitaire qui correspond à vos besoins.

Grâce à notre expertise dans le domaine de la communication, nous pouvons vous aider à atteindre votre public cible et à promouvoir vos services de manière efficace.

Ne manquez pas l'opportunité d'être référencé sur Google avec les mots clés pertinents de votre activité.

Communiquez avec nous dès maintenant pour donner un nouvel élan à votre visibilité en ligne.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi