Les Israéliens honorent la mémoire d’Yitzhak Rabin

Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                            Les Israéliens honorent la mémoire d’Yitzhak Rabin

rabin12.jpgArticle paru dans "Le Figaro", le 04/11/07

150.000 personnes ont défilé ce week-end à Tel-Aviv pour marquer le 12e anniversaire de l'assassinat de l’ancien premier ministre.

"Je sais qu'il y a une chance de paix et que nous devons la saisir. Le peuple veut la paix et rejette la violence". C’est la gorge nouée que les 150.000 manifestants rassemblés à Tel-Aviv ont entendu à nouveau la voix d’Yitzhak Rabin, douze ans après sa mort, sur la place même où il fut tué de plusieurs balles dans le dos. La place Rabin, noire de monde, s’est recouverte de banderoles "Oui à la paix, non à la violence", et "nous n'oublierons pas, nous ne pardonnerons pas".
L’assassin n’a aucun regret
Pour la première fois, le président travailliste d’Israël et ancien collègue de Rabin, Shimon Peres a pris la parole à la tribune. "Vous êtes les héritiers de Rabin. Ne flanchez pas et continuez d'aller dans la voie qu'il a tracée, celle de la paix et de la sécurité" a-t-il exhorté.
Le défilé de cette année revêt une signification particulière compte tenu de la campagne menée par l'extrême droite pour atténuer la peine de l'assassin, un extrémiste juif présenté comme victime d'une machination. Condamné à la prison à perpétuité, Yigal Amir, 37 ans, qui s’opposait au choix d’Yitzhak Rabin de céder une partie de la Cisjordanie en échange de la paix avec les Palestiniens, n’a jamais exprimé de regrets. Il a été exceptionnellement autorisé à assister dimanche à la circoncision de son fils qui a eu lieu à la prison Sharon.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi