Israël: le Chef Rafi Cohen agresse la fille du rabbin d'une synagogue de Tel-Aviv

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le Chef Rafi Cohen agresse la fille du rabbin d'une synagogue de Tel-Aviv en Israël

Le Chef Rafi Cohen a été arrêté hier à Tel Aviv après avoir pénétré par effraction dans une synagogue et attaqué une femme qui s'y trouvait.

Il a été amené hier, mercredi, pour une prolongation de sa détention.
Il n'en est pas à son premier coup d'essai, il possède pourtant un restaurant prospère depuis des années, passe à la télévision, publie des livres de cuisine mais a déjà été arrêté à plusieurs reprises, soupçonné de menaces et d'incendie criminel. À la fin de l'audience, Rafi Cohen a été libéré sous conditions restrictives. Récidiviste mais relaxé !

Le rabbin de la synagogue, Avraham Brock, a déclaré lors d'un entretien que c'est sa fille  qui a été agressée hier après-midi par le chef. Selon le rabbin, Rafi Cohen a fait irruption dans la synagogue par la fenêtre alors qu'elle était fermée et verrouillée, et sa fille encore présente lui a  demandé de partir et c'est là qu'il a commencé à l'agresser.

Elle l'a vu prendre des choses.  Il lui  a donné des coups. Elle lui a dit de sortir et il a commencé à la maudire. Il a commencé à la battre. «Cet homme souffre de troubles mentaux», a déclaré le rabbin Brock.

Selon le rabbin, ce n'est pas la première fois que des membres de la synagogue déposent une plainte contre lui auprès de la police. Le chef a même reçu une ordonnance restrictive. «J'ai essayé de le sauver pensant qu'il n'était pas encore complètement fou. J'ai parlé à sa mère que j'ai rencontré avec lui.

Le jour de Yom Kippour, nous avons fermé la synagogue. J'ai dit qu'il n'y avait pas de prière. A la sortie de Yom Kippour et il y a eu un véritable pogrom dans la synagogue quand nous sommes entrés et  il y avait du Houmous sur les chaises , les décorations déchirées, de la nourriture partout étalée.

Il m'a également battu et la police est arrivée. Un désordre complet. "

L'avocat Adva Alab, qui représente  Rafi Cohen: "Il s'agit d'une fausse arrestation. La police n'a présenté aucune preuve réelle et a fait preuve de négligence en ne prenant aucune mesure pour tester la version du chef."

Claudine Douillet pour Alliance Magazine

Source : Kan.org.il

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi