Israël/ France : à partir du 9 juin plus besoin de test PCR pour les vaccinés

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël/ France : à partir du 9 juin plus besoin de test PCR pour les vaccinés

Covid-19 : pour entrer en France, les Européens vaccinés n’auront plus besoin de test PCR, les Britanniques et les Américains si

À partir du 9 juin, les flux de voyageurs seront rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays.

Les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers seront rouverts, à partir du 9 juin, selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays classés par couleur et de la vaccination, selon un document baptisé « Stratégie de réouverture des frontières », publié vendredi 4 juin par le gouvernement.

Pour les pays classés en vert (espace européen, Australie, Corée du Sud, Israël, Japon, Liban, Nouvelle-Zélande, Singapour), aucun motif impérieux n’est exigé et un test PCR ou antigénique de moins de soixante-douze est demandé aux seules personnes non vaccinées.

 

Sont considérés comme vaccinés ceux qui ont effectué une vaccination complète depuis au moins quatorze jours à la date du voyage (et quatre semaines pour le vaccin de Johnson & Johnson).

Pour les pays classés en rouge (Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka, Suriname, Turquie, Uruguay), un motif impérieux reste nécessaire pour venir en France, des tests PCR ou antigéniques sont exigés que l’on soit vacciné ou non et une quarantaine de sept à dix jours est imposée à l’arrivée sur le sol français.

Pour les pays classés en orange, comme les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne, un test PCR ou antigénique est exigé si le voyageur est vacciné, sans quoi il lui faut un motif impérieux, un test négatif et se placer à l’isolement pendant sept jours.

Le nombre de malades en réanimation au plus bas

Selon les données de Santé publique France publiées vendredi, la tension hospitalière due au Covid-19 poursuit sa décrue en France, avec toujours moins de malades dans les services de réanimation. Ces derniers, qui soignent les cas les plus graves, accueillaient vendredi 2 571 patients, contre 2 677 jeudi, et 2 754 mercredi. Cet indicateur crucial est au plus bas depuis le début de l’année 2021.

Au total, 14 801 malades du Covid occupaient les lits des hôpitaux français, contre 15 283 la veille et 17 272 il y a une semaine, précise l’agence sanitaire. Et le Covid-19 a emporté 81 personnes au cours des dernières vingt-quatre heures (71 jeudi), portant le bilan à près de 110 000 morts depuis le début de l’épidémie, en mars 2020.

Source AFP Le Monde

Sélection Claudine Douillet pour Alliance Magazine
Alliance magazine juif 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi