Israël : des nouveaux cas de poliomyélite à Jérusalem

Actualités, Contre la désinformation, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
La fillette atteinte de poliomyélite à Jérusalem était vaccinée

Jusqu'à présent, il y a eu un cas d'un enfant malade dans la capitale. 

Les deux nouveaux échantillons ont des preuves préliminaires du virus.
En réponse, le ministère de la Santé a élargi l'enquête et l'échantillonnage des égouts dans la ville et dans le reste du pays

Le ministère de la Santé a informé jeudi que des preuves du virus de la poliomyélite avaient été trouvées dans deux autres échantillons de selles de Jérusalem et de ses environs.

L'un des échantillons a été prélevé dans le cadre de l'enquête épidémiologique menée par le Bureau de santé du district de Jérusalem sur les contacts du patient.

Le deuxième échantillon provient d'une enquête anonyme sur les selles menée à Jérusalem et dans ses environs. Dans le cadre de l'enquête épidémiologique du patient, trois prélèvements se sont révélés négatifs ainsi que 19 prélèvements qui sont toujours en cours d'examen.

Le chef des services de santé publique, le Dr Sharon Elrai Price, a abordé la question cette semaine et a déclaré dans une interview que le ministère de la Santé suppose qu'il y a des dizaines ou des centaines de cas de la maladie.

Dans une interview avec Kalman Liebskind et Assaf Lieberman a ajouté "Et nous avons vu des signes dans les égouts à Jérusalem."

Le ministère de la Santé a estimé que le premier cas de poliomyélite en Israël depuis 1989, qui a été découvert cette semaine dans le quartier de Mea Shearim à Jérusalem, n'est que la "partie émergée de l'iceberg" et fait craindre des centaines d'autres cas.

La fillette qui a été diagnostiquée est à la maison pour surveiller les symptômes, n'est pas hospitalisée et souffre d'une faiblesse de la moitié du corps. 

L'état de symptômes neurologiques avec faiblesse ou paralysie apparaît dans une minorité de cas, de sorte que le ministère de la Santé suppose qu'il existe d'autres cas dans le même environnement.

L'enquête épidémiologique sur le cas est actuellement en cours et le Bureau de santé du district de Jérusalem s'efforce de localiser les contacts, dont les tests de selles seront effectués.

A ce stade, on sait que dans le cas en question que la source du virus provient d'un vaccin vivant "atténué" qui a subi une modification dans le corps d'une personne immunodéprimée.

Les médecins de santé publique appellent à un effort concentré sur les vaccins antipoliomyélitiques de routine, ainsi qu'à la vaccination des communautés à risque accru. L'Association des médecins de la santé publique appelle à renforcer les bureaux de santé en équipement et en personnel et à achever la promulgation de la loi encourageant la vaccination.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
contactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi