Israël accorde un budget de 45 millions de shekels au cinéma international

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Chronique Cinéma, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël accorde un budget de 45 millions de shekels au cinéma international

La semaine dernière, le gouvernement israélien a approuvé un rabais de 25% pour les productions télévisuelles et cinématographiques internationales dotées d'un budget initial de 45 millions de shekels (au total, environ 12 millions d'euros, 24 millions de shekels en 2022, 21 millions en 2023) pendant deux ans.

Le plan a été annoncé par le ministre des finances du pays, Avigdor Liberman.

L'initiative a été définie comme le résultat d'un effort conjoint des secteurs de la culture, des affaires étrangères, de l'économie, du tourisme et des finances et fait l'objet de pourparlers depuis très longtemps.

Selon le Times of Israel, l'un des médias qui rapporte l'information, des projets similaires ont été annoncés "en grande pompe tous les deux ans depuis l'adoption en 2008 d'une loi offrant des avantages fiscaux et d'autres incitations pour encourager les tournages en Israël". Le principal obstacle imposé par cette loi était toutefois l'obligation pour les producteurs étrangers de recevoir leurs recettes par l'intermédiaire d'un organisme cinématographique local, un processus jugé inutilement bureaucratique et peu pratique.

"Cette étape importante s'accompagne d'un message significatif qui met l'accent sur l'image positive d'Israël dans le monde en tant que centre de tournage de films et de séries internationales, utilisant les ressources naturelles d'Israël et les sites uniques et historiques qui existent en Israël", a commenté M. Liberman.

L'annonce a été accueillie positivement par l'industrie locale. S'adressant à Variety, Adar Shafran, président de l'Association israélienne des producteurs de télévision et de cinéma, a décrit la mise en œuvre du programme de rabais comme "une très grande affaire pour Israël et l'industrie locale de la télévision et du cinéma" et a déclaré qu'il "fournira des milliers d'emplois aux Israéliens et des dizaines de millions de shekels qui seront investis dans l'économie israélienne en raison de l'utilisation de services tels que les vols, les hôtels, la restauration, le transport et plus encore."

Malgré les efforts de certaines municipalités qui ont mis en place des fonds dédiés au cinéma pour attirer les productions internationales, Israël a eu du mal à attirer de nouveaux tournages et a subi la concurrence d'autres pays, dont la Jordanie, Chypre, Malte et la Tunisie, qui offraient des conditions plus favorables aux tournages. Le gouvernement et l'industrie cinématographique locale espèrent que cette initiative inversera la tendance.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Cocontactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi