Auteur juif : Les dessins inédits de Kafka enfin rassemblés dans un beau livre

A La vitrine du Libraire, Actualités, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Auteur juif : Les dessins inédits de Kafka enfin rassemblés dans un beau livre

Les dessins inédits de Kafka enfin rassemblés dans un beau livre

Cent ans après la mort du génial écrivain austro-hongrois, Les Cahiers Dessinés publient l’intégralité de ses dessins qui sont un véritable prolongement graphique de son univers kafkaïen.

Pour que nous puissions les avoir sous les yeux, il a fallu attendre qu’un procès en 2016 ordonne aux ayants droit de Max Brod – les filles de sa secrétaire – de mettre enfin les dessins de Kafka a disposition du public et des chercheurs. Brod, que l'on connait pour être l’exécuteur testamentaire de l'écrivain austro-hongrois, ne fit pas que sauver les œuvres écrites de Kafka (y compris celles que ce dernier voulait détruire), il sauva aussi de la corbeille à papier ses "gribouillages".

"Kafka était encore plus indifférent, ou plutôt hostile, envers ses dessins qu’envers ses créations littéraires."

EXÉCUTEUR TESTAMENTAIRE DE KAFKA

Kafka, confia-t-il, "était encore plus indifférent, ou plutôt hostile, envers ses dessins qu’envers ses créations littéraires". Dès 1938, Max Brod voulut les confier à l’Université de Princeton et avait sollicité Thomas Mann à cet effet. Mais les événements politiques en décidèrent autrement, il dut fuir, émigrer en Palestine, avec, dans ses valises, les précieux manuscrits et dessins rassemblés entre 1901 et 1907. Ce ne sont pas des chefs-d'œuvre, loin de là, mais des gribouillis en effet, et pourtant ils sont inouïs, éloquents, émouvants, de véritables prolongements de l’univers kafkaïen. Menaces sourdes, sentiment d’urgence, visages détourés ou aigus, corps inachevés et silhouettes phalliques semblent tous habités d’un bouillonnement gazeux. Quant aux autoportraits au crayon, ils sont extraordinairement ressemblants.

"Nous sommes des narrateurs"

Les personnages tracés à la plume sur un coin d’enveloppe jaunie sont à l’image de ses nouvelles, fulgurantes et sans ostentation.

Les commentaires des exégètes de ce catalogue raisonné, Andreas Kilcher, professeur de littérature, Judith Butler, philosophe et Pavel Schmidt, sculpteur et plasticien, éclairent ce que le laconisme perspicace de Kafka dit à lui seul. À un camarade qui l’a retranscrit, il aurait confié: "nous autres Juifs, nous ne sommes pas peintres, à vrai dire.

Nous ne savons pas représenter les choses de façon statique. Nous les voyons toujours s’écouler, se mouvoir, se métamorphoser. Nous sommes des narrateurs". À l’évidence. Les personnages tracés à la plume sur un coin d’enveloppe jaunie sont à l’image de ses nouvelles, fulgurantes et sans ostentation.

Andreas Kilcher nous apprend ce détail poignant: Kafka demandait que ses nouvelles soient imprimées en grands caractères pour accentuer "leur dimension miniature". Et surtout, il regrettait, très poliment, presque à reculons que l’éditeur ait jugé bon de les illustrer. Il se méfiait des images qui enferment l’imaginaire.

Ses dessins à lui, enfin révélés, sortis des coffres de banques zurichoises, ces femmes en chapeau, ces corps inachevés, flottants, ces vignettes géométriques, silhouettes noires enfermées derrière des bras et des jambes, renvoient pour le lecteur du "Procès" ou de "La Métamorphose" à la difficulté d’entrer dans la fonction, comme Kafka lui-même avait bien du mal à entrer dans la sienne de commis d’assurances, de fils émancipé, de Juif austro-hongrois germanophone, nulle part à sa place.

Une inaptitude aux normes et au cadre de la vie moderne auxquels ces croquis font échos.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Cocontactez-nouspour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi