41 voisins de Naftali Bennett portent plainte contre leur illustre voisin

Actualités, Alyah Story - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
41 voisins de Naftali Bennett portent plainte contre leur illustre voisin

Les 41 voisins du Premier ministre, Naftali Bennett, ont déposé hier (dimanche) une requête auprès de la Haute Cour exigeant une enquête pénale et disciplinaire sur les personnes impliquées dans la construction de la "forteresse" du Premier ministre à Ra'anana dans le nord d'Israël,  considérée  illégale et qui a coûté des dizaines d'euros millions de shekels.
La sécurité a coûté 45 millions de Shekels

Les voisins exigent également que les frais de justice soient payés par les caisses de l'état.
Ceci en dehors d'une demande d'indemnisation de la part des voisins eux-mêmes.

L'avocat Hur Uriel Nizri, représentant les voisins, explique dans une interview à Channel 7 :

"La plainte comprend une demande d'enquête pénale, également sur la conduite de l'État devant la précédente Haute Cour.
Nous ne pouvions alors pas savoir que l'État allait prendre des mesures criminelles comme dissimuler des informations importantes dans l'affaire, perturber les procédures judiciaires, recevoir des pots de vins, ces événements se sont produits pendant la procédure elle-même. "

L'avocat Nizri ajoute en outre que la plainte est également requise concernant "la construction qui s'est avérée être une construction illégale".

Jusqu'à présent, la plainte a d'abord porté sur la construction, puis elle s'est étendue contre les manifestations qui avaient lieu et qui ont perturbé le voisinage."

Il a déclaré: " Cette requête est également là pour corriger l'injustice en payant à la fois à la municipalité les frais d'utilisation appropriés et les résidents pour l'expropriation de leur propriété privée en faveur de la transformation du site."

"Pour rétablir le statu quo ante, les voisins veulent retourner à leur vie d'avant, avant que leur liberté ne leur soit refusée, avant qu'ils ne deviennent résidents d'un centre de sécurité."

Et pendant ce temps que se passe-t-il à Balfour ?

Les autorités compétentes ont-elles pris soin de rénover les lieux afin de permettre au nouveau Premier ministre d'entrer dans sa résidence ?

"Selon les indications qui nous parviennent, Balfour a été délibérément négligé. La Cour suprême en a parlé dans l'arrêt. Le but de négliger Balfour était la justification de la construction à Raanana. ."

"Les juges ont déclaré il semble que tous les retards ont été pris dans la rénovation de Balfour", a déclaré Nizri. "Ils parlent d'un calendrier manifestement inapproprié, ce sont des retards délibérés dans la rénovation de Balfour. "

À la lumière de l'événement juridique public entourant la construction à Raanana, nous avons demandé à l'avocat Nizri ce qu'il recommanderait aux voisins du nouveau Premier ministre, Yair Lapid, il a répondu :

"La première recommandation est de se dépêcher de vendre la propriété et de déménager, parce que nous n'avons pas d'état de droit ici.
Pour ceux qui insistent pour continuer à vivre là où la loi ne s'applique pas, alors autant dire que ce sont des criminels comme l'a déterminé la Haute Cour, je recommanderais qu'ils se présentent à la Cour suprême avec les demandes appropriées. "

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi