Netanyahu: l'ONU déforme l'histoire et éloigne la paix

Israël, Uncategorized - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Ban-Netanyahu

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a répondu lundi soir aux allégations de l'envoyé de l'ONU au Moyen-Orient,  Nickolay Mladenov , selon lesquelles Israël continue de construire dans les implantations malgré un appel lancé par le Quartet - tout en accélérant les démolitions de maisons palestiniennes.

Mladenov a ajouté qu'Israël "créait des colonies illégales" en construisant à Jérusalem-Est - et a donc condamné ces constructions.

"Ce qu'a dit aujourd'hui l'émissaire de l'ONU au Moyen-Orient devant le Conseil de sécurité est une falsification de l'histoire et du droit international et éloigne la paix», a expliqué M. Netanyahu.

"Les Juifs ont vécu à Jérusalem, en Judée et en Samarie pendant des milliers d'années et leur présence n'est pas un obstacle à la paix. Les obstacles à la paix sont la tentative incessante de nier le lien des Juifs avec leur terre historique et le refus obstiné de reconnaître qu'ils n'y sont pas étrangers."

Netanyahu a ajouté que "l'affirmation que la construction juive à Jérusalem était illégale est aussi absurde que de dire que la construction américaine à Washington ou la construction française à Paris sont illégales. La demande palestinienne de nettoyage ethnique des Juifs dans un futur Etat palestinien donne la nausée, et les Nations Unies devraient la condamner plutôt que de l'adopter."

Danny Danon

Danny Danon

L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Danny Danon, s'est aussi exprimé sur le sujet et a estimé que les propos de l'envoyé spécial de l'ONU au Moyen-Orient "temoignent d'une deconnexion totale avec la réalité sur le terrain". Selon lui, l'Etat d'Israël continuera à construire dans sa capitale éternelle qu'est Jérusalem, tout comme les autres nations du monde continuent à construire dans leurs capitales sans demander l'autorisation de l'ONU. L'ONU devrait se concentrer sur l'obstacle principal dans la région qu'est le refus palestinien de condamner le terrorisme et de reprendre les négociations.

Selon Danon, la déclaration de Mladenov est une "prime aux palestiniens" , éloigne dans la pratique la perspective d'une solution entre Israël et les Palestiniens et illustre l'hypocrisie de l'ONU en ce qui concerne Israël.

Source: Aroutz 7

 

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi