Tag Archives: armée

Le syndrome d'Asperger constitue une élite chez Tsahal

syndrome asperger autisme et élite

Des autistes chez Tsahal  ?
Oui mais pas n'importe quelle forme d'autisme. Il s'agit du Syndrome d’Asperger

Plusieurs médias ont relayé cette information sans pour autant spécifier de quel type d'autisme il s'agissait.

En effet, au sein de l'unité spéciale des Renseignements 9900 qui se consacre à la géographie et y compris à la cartographie, à l’interprétation de photographies aériennes et satellites et à la recherche spatiale il existe une petite division de soldats hautement qualifiés qui ont des capacités visuelles et analytiques remarquables. Ils peuvent remarquer les plus petits détails que la plupart des gens ne détectent pas.

Il s'agit de soldats atteint du syndrome d’Asperger.
Le syndrome d'Asperger est un trouble de la famille de l’autisme.

Les personnes atteintes par ce syndrome sont capable de détecter des détails que l'homme ordinaire ne peut voir. Le détail, le plus insignifiant est détecté par leurs capacités visuelles et analytiques.

Les personnes atteintes de syndrome d’Asperger sont souvent des personnes intelligentes, perfectionnistes et exigeantes qui accordent une importance particulière aux détails pouvant échapper aux autres.

Elles sont douées d’une mémoire remarquable et la logique est le fondement de leur raisonnement. Ils possèdent également une grande lucidité et une bonne capacité d’analyse.
Les autistes au sein de Tsahal sont les génies de l’Unité spéciale des Renseignements 9900.

L'autisme est une maladie grave , le syndrome d'Asperger même si il est considéré comme apparenté à la famille de l'autisme est différent car il permet la communication et l'interaction avec les tiers et peuvent donner des résultats étonnants et exploitables comme ceux décrits.

Source passeportsanté 


Deux hommes abattus sur le sol israélien par l'armée égyptienne

l'armée egyptienne abat deux hommes sur le sol israelien

Les deux hommes étaient deux trafiquants de drogue d'origine israélienne. Ils était tout deux à la frontière israélo-égyptienne lorsqu'ils ont été abattus par l'armée égytienne, pendant un échange de tirs.

L'armée israélienne est intervenue sur les lieux afin de rapatrier les corps des deux hommes qui sont morts sur le sol israélien.

Les médias arabes ont déclaré que l'armée égyptienne n'a pas eu d'autres choix que d'ouvrir le feu après que les trafiquants de drogue, armés, ont tiré dans leur direction.

Les gardes-frontières égyptiens ont renforcés récemment leurs forces ainsi que leurs patrouilles afin de veiller sur la zone triangulaire Israël-Égypte-Sinaï dans le but d'empêcher toutes attaques terroristes du Hamas, qui a repris dernièrement, la construction de tunnels souterrains.

Il y a quatre mois, le Capitaine Or Ben Yehuda, chef de l'unité combattante des femmes Karakal ainsi qu'un autre soldat combattant de l'armée israélienne, ont été blessés lors d'un échange de tirs à la frontière israélo-égyptienne, après que l'armée égyptienne est ouverte le feu en premier alors qu'ils faisaient une simple patrouille.

Source Israel Hayom

Traduit pas Yaelle Krief

Belgique: l'armée protège les Juifs en arborant le "Keffieh"

keffieh palestinien

Depuis les attentats de Charlie Hebdo et de l'HyperCasher en France, l'Europe est en état d'alerte. La Belgique notamment, est rééllement menacée par les djihadistes. Pour assurer une protection minimum, l'armée est mobilisée jour et nuit, principalement dans le quartier juif d'Anvers. Cependant, certains des militaires n'ont pas hésité à patrouiller vêtus du foulard palestinien autour du cou! 

 

Les militaires en patrouille portaient le célèbre foulard palestinien, alors qu'ils surveillaient le quartier juif d'Anvers en Belgique. Cela a profondément choqué la communauté juive qui n'a pas hésité à monter son mécontentement. Le ministère de la Défense a donc jugé que les militaires ne devraient plus porter le "keffieh".

Qu'est-ce qu'un keffieh?

Le keffieh est la coiffe traditionnelle des paysans arabes, palestiniens, kurdes et des Bédouins.  

Dans les années 1960 Yasser Arafat chef de l'OLP, a lancé la mode du keffieh. C'est l'emblème des palestiniens. Il en existe deux modèles: le vert et blanc, symbole du Hamas et le noir et blanc, symbole du Fatah.

Son port est donc bien souvent assimilé au soutien de la cause palestinienne.

Ingrid Baeck, la porte-parole de la Défense belge, a déclaré qu’il ne fallait voir aucun parti pris politique dans le fait que les militaires portent le keffieh.

Selon elle, les keffieh ramenés d'Afghanistan par les soldats seraient "plus longs et mieux faits que nos écharpes de camouflage réglementaires,". Elle a cependant confirmé que les militaires porteraient désormais des écharpes conformes.

Caroline Haïat

Avec Media presse info

L'association France-Palestine Solidarité condamnée

Le BNVCA a gagné contre le BDS

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L'ANISEMITISME
8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy
Le Président
Sammy Ghozlan
0609677005

Le 28/1/15

Le BNVCA condamne avec la plus grande rigueur les termes et l'intention détestable ,cyniques et iniques contenus dans une lettre ouverte adressée dimanche au Premier ministre français, Manuel Valls, par une association anti-israélienne qui demande au gouvernement français de ""poursuivre en justice les ressortissants juifs français engagés dans l’armée israélienne combattant à Gaza, accusés de commettre des crimes de guerre"

Le président de l’association France Palestine Solidarité (AFPS), Taoufiq Tahani,en comparant l’enrôlement des ressortissants juifs français dans l’armée israélienne aux départs des djihadistes français vers la Syrie, révèle son vrai visage, et sa sympathie pour le terrorisme.
Le BNVCA rappelle que l'AFPS n'est qu'une association à but politique et non caricatif comme elle le prétend. A aucun moment elle n'a condamné les attentats islamo djihadistes commis en France.

Le BNVCA rappelle que le but des djihadistes français est de se rendre en Syrie ou ailleurs, pour se former à la guerre contre la France, s'endoctriner, s'embrigader pour revenir et commettre des attentats sur le territoire national, contre les intérêts Français, contre les citoyens français ou européens qu'il capturent égorgent et décapitent.

Ce qui n'est certainement pas le cas des français qui se rendent légalement en Israël pour défendre les démocraties, amenés parfois à combattre et détruire le même terrorisme islamiste et djihadiste contre lequel la France lutte, inlassablement, en Syrie,en Irak au Mali etc.

Le BNVCA considère que l'engagement de ces concitoyens juifs devrait être salué et encouragé. Ils sont notre fierté au même titre que tous nos courageux soldats de l'armée française.

Le BNVCA demande au Premier Ministre Mr Valls, de considérer cette lettre inepte et indécente de l'AFPS avec le mépris qu'elle mérite.

Israël : attaque syrienne, le Mont-Hermon évacué

l'armee israelienne riposte en Syrie

Dans la journée d'hier (mardi) en début d'après-midi, l'alerte rouge a retenti dans le nord du pays suivi de la chute de deux roquettes sur le sol israélien en provenance de la Syrie.

Ces dernières semaines, l'armée israélienne a renforcé sa structure militaire afin de protéger les zones dites "sensibles" en cas d'attaques ce qui avait engendré l'annulation de toutes les sorties scolaires prévues.

Cela ne s'est pas fait attendre puisque hier l'armée syrienne a lancé deux roquettes sur le sol israélien, qui visaient le haut plateau du Golan.

Par conséquent, le centre touristique du mont Hermon, habituellement très fréquenté à cette période de l'année, a dû être évacué pour des raisons de sécurité. On apprend ce matin sa réouverture au grand public.

Cette nuit, l'armée aérienne de Tsahal décide de riposter suite à l'alerte rouge qui a retenti dans les villages israéliens proche de la frontière syrienne à 00h33. Il s'agissait d'une fausse alerte puisse aucune roquette ne fut lancée et aucun blessés déclarés.

Le porte-parole de Tsahal a déclaré que cette riposte avait pour but de viser uniquement l'artillerie syrienne, en ciblant des points stratégiques.

Les médias arabes ont confirmé les activités de Tsahal en affirmant qu'aucun blessé syrien n'avait été déclarés et que les bases militaires syriennes visés par Tsahal soutiennent actuellement le président Bachar el Assad ainsi que le Hezbollah.

Le porte-parole de l'armée israélienne ajoute: "nous riposterons tant qu'il le faudra jusqu'à ce que la Syrie comprenne que nous protégeons notre terre coute que coute. C'est la raison pour laquelle l'armée aérienne a ciblé des points spécifiques."

À la suite de ces événements, le ministre de la défense, Moshe (Bougi) Ayalon a déclaré: "cette nuit la riposte de Tsahal contre les partisans du président el Assad est un message clair qui montre que nous ne tolérerons aucun débordement sur notre sol et s'il le faut nous durcirons les attaques."

Les deux roquettes interceptées hier sur le sol israélien mesuraient chacune 107 cm. Les chars de Tsahal ont répondus par 20 tirs d'obus en direction de la Syrie, vers le point de lancement des roquettes.

L'opposition politique syrienne n'a pas manqué de pointer du doigt le Hezbollah comme principal responsable dans cette attaque.

Source: Ynet & Haaretz
Traduction par Yaelle Krief

Israel: L'Egypte arrête une cellule du Hamas qui s’apprêtait à commettre un attentat dans le Sinai

armée egyptienne

 

L'armée Égyptienne auraient arrêté vendredi dernier, une cellule terroriste composée de 3 membres du Hamas, et abattu un quatrième, qui tentaient de pénétrer par la barrière de sécurité avec l'Egypte.

C'est le quotidien égyptien "Al-Yawm Al-Savia", qui dévoile cette source dans ses colonnes d’aujourd’hui.

Ils avaient prévu de commettre un attentat de grande ampleur dans le Sinaï, contre des cibles chrétiennes le 7 Janvier, jour de Noel pour les Chrétiens Coptes, et ce, en collaboration avec l'organisation terroriste "Ansar Bayt al-Maqdis"qui est  une organisation djihadiste sunnite radicale active au nord du Sinaï ayant prêté allégeance à l’EI et qui poursuit sa propre croisade meurtrière par décapitations et par des roquettes.

Israël: Blessée il y a 18 ans dans un attentat, elle s’enrôle aujourd’hui dans Tsahal

Attentat de 1997 bis

Shani Vinter, a été blessée il y a 18 ans dans l'attentat du café "Apropo" de Tel Aviv, la photo de la policière qui la portait lorsqu'elle n'était alors qu'un bébé avait à l'époque marquée les esprits.

Shani Vinter

Aujourd’hui, Shani s’enrôle dans l'armée israélienne, son père et Tsiona Bouchari, la même policière qui l'avait portée alors,  l'accompagnent aujourd’hui, remplaçant la maman de Shani qui avait perdue la vie lors de cet attentat.

Miki Vinter, le papa témoigne en ces mots "Shani tenait absolument à s'engager dans Tsahal, comme toutes les jeunes filles de son âge, c'est triste que sa mère n'ait pu voir ce jour. Le jour de l'attentat, j'avais vu cette photo de Tsiona porter Shani dans ses bras, c'est comme ça que j'ai compris ce qu'il s'était passé à l'époque.

Tsiona Bouchari est elle aussi très fière de ce jour; "Je suis très émue, Jamais je n'oublierais ce jour,  j'ai toujours entretenu un lien avec Shani".

Le 21 Mars 1997 jour de Pourim en Israël, 3 femmes avaient trouvé la mort dans cet attentat suicide, dont la mère de Shani,. Cette dernière ne doit la vie qu'au fait que le corps de sa mère avait protégé la petite fille qui était alors âgée de 6 mois.

Israël: Une jeune orthodoxe pilote dans Tsahal

soldate orthodoxe

Ce n'est pas tous les jours que l'on peut voir une jeune femme défiler en longue jupe Kaki au coté de soldats d'élites dans l'escadron de l’armée de l'air Israélienne.  Cependant, Yael (nom d'emprunt) a passé les test tristement célèbres de par leur difficultés, la formation de L'IAF (Israeli Air Force). Triés sur le volet des milliers de personnes se disputent une place dans le programme .

Yael" est la deuxième femme religieuse a atteindre la dernière étape du programme de formation, la première était Tamar Ariel, qui a servi comme premier navigateur femme orthodoxe de l'IAF, et qui a été tué par une avalanche dans l'Himalaya en Octobre dernier.

tamar ArielTamar Ariel sur le tarmac

Lorsque Ariel marcha sur le tarmac, avec sa longue jupe, cela avait soulevé de nombreuses réactions mitigées à l'époque.  Toutefois, elle fait partie d'une histoire illustre de pionnières dans l'armée israélienne. Bien que l'armée autorisait les  femmes pilotes, le programme de formation a été fermé aux femmes jusqu'en 1996, date à laquelle Alice Miller a porté l'affaire devant la cour suprême, pour lui permettre de participer au programme, et qui avait abouti en sa faveur.

Depuis, l'IAF a ouvert ses portes aux cadettes, et seule une poignée de femmes sont devenus pilotes. Parmi les diplômés de l'an dernier, une seule cadette avait terminé avec succès en tant que membre de l'équipage de la Force aérienne, pas en tant que pilote.

Nous n'avons plus qu'à souhaiter, félicitations à Yael et bonne continuation au sein de l'IAF!

Israël: Le fils de Benjamin Netanyahou rentre à l'armée aujourd'hui

avner a l 'armée

Le premier ministre Benjamin Netanyahou est arrivé tôt ce matin au bureau de recrutement de Tsahal, accompagné de sa femme Sarah, et de deux de ses fils, son fils Avner commence aujourd'hui son service dans l'armée.

"Nous sommes très fier, mais aussi inquiet comme tous parents en Israël, nous ne sommes pas différent" a déclaré le premier ministre.

Hier à la cérémonie qui précède l’enrôlement des soldats, Bibi déclarait à l'attention de son fils: "sois le gardien de ton pays et fais attention à toi", " Je souhaite à tous les soldats qui s’enrôlent aujourd'hui, la réussite, et à tous les parents qui, comme nous sont émus; ne vous inquiétez pas tout ira bien".