Festival International de Films de Femmes à Rehovot

Cinéma - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

festivalfemme.jpgQuelques films présentés lors du festival

Le 5e Festival International de Films de Femmes se tient à Rehovot du 15 au 21 septembre 2008.
Le festival durera pour la première fois une semaine entière, dans
laquelle plus de 60 films seront examinés, dont 26 réalisés par des
cinéastes israéliens. Le Festival se concentrera cette année sur la
relation entre des femmes et l'alimentation dans les films, passant en
revue les aspects fascinants de la représentation des femmes et leur
relation avec l'alimentation.

Le festival s'ouvrira lundi 15 septembre,
durant une cérémonie d inauguration festive à l'Institut de Weitzman à
Rehovot. Les projections commenceront le jour suivant dans les cinémas
Chen à Rehovot. Le festival inclura cette année des événements divers,
des rencontres avec des cinéastes d'Israël et de l'étranger et les
projections de films se feront dans des emplacements divers autour de
la ville.

Le festival se terminera dimanche 21 septembre, avec une discussion
de conférence dont les désordres alimentaires qui auront lieu dans
l'Institut Weitzman, une collaboration avec l'Autorité pour
l'Avancement du statut des femmes dans la Présidence.

Réservation au cinéma Hen, 49 rehov S Ben Zion à Rehovot du
dimanche au jeudi de 10h30 à 13h et de 17h30 à 21h; vendredi de 10h à
13h et samedi-soir de 19h à 21h .Possibilité de commander par tel avec
une carte de crédit au (08) 936 28 68, ainsi que sur le site du
festival cliquez ici, où vous trouverez par ailleurs tous les détails en hébreu et en anglais sur les 60 films participants.

Les films suivants seront projetés en présence de leur réalisatrice :

- GOOD DICK, Réalisé par Marianna Palka (USA, 2007)

- SITA SINGS THE BLUES, Film d'animation de Nina Paley (USA, 2008)

- REGARDE MOI, Réalisé par Audrey Estrougo (France, 2007)

- LES SEPT JOURS (SHIVA), Réalisé par Ronit Elkabetz et Shlomi Elkabetz (Israël, 2008)

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi