Willie Smith, surnommé Le Lion

Reportages -
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

La prestation de Willie Smith au piano lui a valu le surnom de « The lion ».
La plupart des jazzmen des années ’30 et ’40 sont nés dans les années 1890. Ces vétérans sont des incontournables.
Ils possèdent des styles conservateurs plutôt traditionnels ayant fait leur popularité d’antan. Aussi la majorité de ces ténors du jazz ont-ils hérité de surnoms dont les origines sont très variées. Des simples accompagnateurs aux grands des grands, les surnoms variaient selon leurs personnalités.
Willie « The Lion » Smith, de son vrai nom William Henry Joseph Bonaparte Bertholoff Smith, est un pianiste de renom et une figure à part entière constituant l’âge d’or du jazz.
Selon une première version de Willie, ce surnom de « Lion » lui vient du colonel de son bataillon lors de 1ère guerre mondiale.
Il était alors tirailleur et on lui a confié une mission qui dura 45 jours, pendant lequel il fut resté sur le front à tirailler sur l’ennemi sans qu’on l’ait relayé. Revenu de cette mission à laquelle il était volontiare, il fut promu au grade de sergent et son colonel dit à tout le monde que Willie était un « Lion » avec un fusil.
En parlant de cette expérience imaginaire sur son surnom, il rectifia plus tard en disant : « C’était ma guerre imaginaire, … et je suis fier de l’avoir gagné en réputation »
La seconde version était la suivante. « Je suis juif, j’ai fait ma bar mitzvah, je parle couramment l’hébreu … toute la megillah », a affirmé Willie Smith.
« J’ai essayé de devenir un rabbi, mais à cause d’un préjudice, tout ce que j’ai pu apprendre c’est de devenir chansonnier. Et le principal boulot d’un chansonnier consiste surtout à faire de la musique. Naturellement, je suis un grand et tellement meilleur que le reste de ma classe me surnomma Le Lion de Judée », a-t-il précisé.
Personnalité fougueuse
Effectivement, quand il montrait sa carte de visite, elle contenait son nom et surnom, son adresse, son numéro de téléphone avec une mention « The Hebrew Cantor » avec une autre face avec les mêmes informations mais en écriture hébraïque.
Mais ce surnom de Willie « The Lion » Smith si étincelant est surtout dû à la personnalité fougueuse de Willie. Son comportement sur scène, son charisme auprès de son public, sa démarche majestueuse, son mode vestimentaire exprimant la splendeur et sa grande estime de lui-même sont des conduites qui lui ont valu la part du « Lion ».

Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A voir aussi