Mon New-York, les différents courant du judaïsme à New-York par Sandrine Kukurudz. Qui est Sandrine Kukurudz ?

Reportages - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

-2.jpg

Depuis 25 ans je ne m’ennuie pas ! Après 3 ans au micro de Radio J, à vous présenter les journaux de l’après midi, un passage aux côtés du regretté Serge Benattar à Actualités Juives, je change de cap et me dirige vers la Pub !

La grande, celle des campagnes choc de « Demain j’enlève le haut » dont les quinquas se souviendront aisément.

 

Après quelques années mon futur mari me débauche et me voilà à rédiger les campagnes marketing pour son agence.

Quelques années plus tard nous prendrons un virage événementiel en organisant la dernière Éclipse de soleil du millénaire devant 500,000 personnes à Reims et plus de 13 millions de téléspectateurs, en rassemblant 15 montgolfières sur le champs de mars pour les festivités de Paris 2000 ou plus récemment en célébrant le 10ème anniversaire du 11 septembre sur le Trocadero avec la reconstitution des 2 tours jumelles.

Et puis en 2006, nous avons eu envie de prendre l’air ! Ilan Halimi nous y avait malheureusement aidé. Entre l’avenir de l’Europe et la place des juifs en France, nous avions envie d’un autre futur pour nos enfants. Direction donc les USA où mon mari y avait fait ses études 20 ans plus tôt. Cap sur Miami qui était à l’époque la destination de choix pour les français. 

 

Erreur stratégique que nous avons rectifiée en arrivant cet été sur New York ! Ville magique parmi les villes, vibrant d’une énergie sans égal ! Grâce a l’événement Taste of France en septembre qui a rassemblé 100,000 visiteurs en plein cœur de Manhattan, nous sommes rentrés de plein fouet dans la belle communauté francophone et francophile de la ville. New York, nous voici ! 

 

Entre notre activité d’agence événementielle, celle d’Implantation USA qui aide les français à ne pas faire les mauvais choix en démarrant leur projet et le reste…J’ai eu envie de vous faire partager ma nouvelle ville, si riche et si passionnante ! Avec 5 millions de juifs, New York est la plus grosse concentration de juifs dans le monde ! Vous me suivez ?

 

Avant de vous faire vivre mon New York, celui où j’ai atterri un beau jour de juillet, j’avais envie de vous présenter les différents courants du judaïsme américain.

 

Parce que c’est bien par là qu’il faut commencer pour comprendre ce judaïsme Tour de Babel. Sous la bannière de juifs américains se cache non seulement une multitude de cultures issues des émigrations du monde entier, mais surtout une classification de la religion en 3 courants majoritaires : les orthodoxes (qu’ils soient chabad ou non), les « conservatives » et les « reforms ».

 

Pour un juif français, il faut un peu de temps pour comprendre, assimiler et se faire à l’idée que tous les juifs ne prient pas sur le même modèle. Les conservatives ont « modernisé » à leur façon les traditions mais gardent une base dont nous avons l’habitude. Ne vous étonnez cependant pas de vous assoir en famille à la synagogue, auprès de votre conjoint et de trouver que la femme du rabbin chante exceptionnellement bien.

 

Les « Reforms »sont les Libéraux français à la puissance dix. Le rabbin oublie parfois sa kippa, vous présentera son « ami » et accompagne à la guitare l’entrée du shabbath.

 

Quoique vous en pensiez je vous invite en tout cas à suivre au moins une fois dans votre vie un de ces deux offices parce que vous n’en reviendrez pas. Les mélomanes pas très regardant  sur l’orthodoxie seront conquis par  les  voix superbes de la chorale et de la performance du pianiste.  Les candidats à la religion juive pressés se féliciteront de la conversion en une  journée,  proposée la veille du mariage sur la plage autour du feu de camp.

 

Quoiqu’on en pense, il n’en demeure pas moins vrai que toutes ces synagogues font le plein, de fidèles et de dollars ! Le juif américain soutient sa communauté et soutient fortement Israël qu’il soit libéral ou orthodoxe.  Il suffit de voir la puissance des fédérations juives, de la trop fameuse AIPAC et des sommes importantes récoltées lors de milliers de galas pour la communauté ou Israël, à travers le pays , chaque année.

 

Elle est comme ça la communauté juive américaine, à l’image du pays, multiple et complexe.  Et à ses courants s’ajoutent les ethnies avec leurs cultures et leurs rites. Alors on ne prie pas seulement orthodoxes, mais on pris syrien, perse ou Bukharien ; cubain, brésilien ou argentin ; askenaze américain ou russe, sépharade marocain ou vénézuélien…L’important étant que chacun trouve dans sa synagogue un peu de son histoire et une  place ou il se sent à la maison . Le reste n’est que débat…

Have a wonderful day !

Sandrine Kukurudz

Hupatz de Sandrine Kukurudz

hupat-new-york.jpg

Mariage organisé par Sandrine Kukurudz.Une hupat made in USA.

ib.jpg

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi