La police canadienne à la recherche d'un lion apprivoisé près d'Ottawa

Insolites - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

lion.jpgOTTAWA ,le 01/05/08- La police québécoise a dépêché un hélicoptère mercredi pour essayer de retrouver un lion apprivoisé de deux ans échappé d'une réserve indienne non loin d'Ottawa, a indiqué la Sûreté du Québec.

Le félin, qui pèse quelque 70 kg, s'est échappé mardi soir et a été vu pour la dernière fois à moins d'un kilomètre de la petite ville de Maniwaki au nord d'Ottawa, a indiqué Mélanie Larouche de la Sûreté du Québec.

Les écoles et garderies de la zone ont été averties, a précisé Mme Larouche à l'AFP.

Le lion, baptisé Boomer, appartient à un résident de la réserve indienne de Kitigan Zibi Anishinabeg, qui le considère comme un animal domestique et affirme qu'il n'est pas dangereux, mais la police se méfie.

"On nous dit qu'il ne présente pas de danger, mais nous ne voulons pas prendre de risques", a déclaré le caporal Gordon Mcgregor de la police amérindienne de Kitigan à la chaîne CBC.

"Ca fait un petit moment qu'il est dans les bois maintenant et cela m'inquiète car cela pourrait réveiller ses instincts naturels. Nous prenons la situation au sérieux", a-t-il ajouté.

Alertés par la police amérindienne de la réserve, la Sûreté du Québec et des agents de la protection de la faune participent aux recherches.

"Le but c'est de l'attraper en l'endormant, mais on va faire en sorte que la population soit en sécurité", a ajouté Mme Larouche, n'excluant pas que l'animal doive être tué s'il s'avérait dangereux.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi