SUCCES POUR PATRICK BRUEL EN ISRAEL DEVANT 5 000 FANS.

Rendez-vous - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

bruelrananna.jpgArticle paru dans "Israelvalley",le 27/05/08

Hier soir Patrick Bruel, habillé d’une veste de cuir noir, a enchanté environ 5 000 personnes qui se sont retrouvées au Parc de Raanana. Sa mère était là et a assisté en direct à une “standing ovation” digne des grands jours.

 

La soirée a été marquée par une ambiance électrique de “grand soir”. Le chanteur a occupé la scène comme très peu de chanteurs français ont su le faire en Israël.

A sa manière, et dans un autre style, seul le chanteur Raphaël a su faire aussi bien en Israël (mais dans une petite salle de 300 personnes). Le souvenir du passage de Raphaël à Tel-Aviv restera à jamais gravé dans l’esprit des spectateurs. Il en sera de même pour Patrick Bruel.

La soirée est devenue en quelques minutes “la” soirée mythique des Français d’Israël. Le concertbruel2.jpg a démarré avant 21 heures et a pris fin vers 23 heures. Patrick Bruel était accompagné (une “surprise”) de Shlomo Arzi pour une chanson en hébreu.

La foule qui dansait en permanence n’a pas voulu se séparer du chanteur. En hébreu, en français, en anglais, Patrick Bruel a trouvé les mots justes pour saluer la foule presque exclusivement composée de Franco-Israéliens.

Avec la chanson la “Hatikva”, Patrick Bruel, accompagné d’un jeune chanteur israélien de la Star ACADEMY israélienne a clôturé le récital.
Des spectateurs ont cru déceler (sur deux écrans géants) des larmes couler sur son visage ému. Un gâteau en forme de guitare est arrivé sur scène. Happy birthday Patrick…Thanks, Toda, Merci.
Patrick Bruel vient de fêter le 14 mai ses 49 ans. Né Patrick Maurice Benguigui à Tlemcen, en Algérie qu’il a quittée avec sa famille à l’âge de trois ans, il n’a jamais caché ni ses origines juives, ni son engagement en faveur d’Israël. Cette année, il revient pour la deuxième fois en Israël.
En février, il était déjà venu présenter, comme comédien, le superbe film de Claude Miller « Un secret ». Maintenant il revient en tant que chanteur pour fêter avec les Israéliens les 60 ans d’Israël. Il donne un concert unique et exceptionnel le 26 Mai à 20h30 au Parc de Raanana, ville où de nombreux nouveaux immigrants d’origine française se sont installés ces dernières années.
Auteur, compositeur et musicien, il joue du piano et de la guitare, Patrick Bruel a sorti 17 albums entre 1990 et 2007. Ces dernières années, sa musique romantique a parfois pris des accents plus politiques : une de ses chansons « Adieu » traite par exemple du terrorisme et des attentats de Madrid.
Désirant ardemment la paix entre Israël et ses pays voisins, il a fait partie des personnalités présentes à Genève pour soutenir l’initiative de Yossi Beilin en 2003.

Il y a quelques années, il a aussi courageusement refusé de chanter dans les villes tenues par le Front National et avait eu maille à partir avec Dieudonné.

Père de deux garçons qu’il a eus avec Amanda Sthers, de son vrai nom Maruani, Oscar bientôt cinq ans et Léon trois ans, il n’hésite pas à dire que la Thora est un guide de vie magnifique qui porte un message actuel, et qu’être juif fait partie de sa quotidienneté car « si vous oubliez que vous êtes juif, il y a toujours quelqu’un ou un événement qui vous le rappellera ».

Il vient chanter en Israël son répertoire habituel, mais aussi plusieurs chansons en hébreu, dont quelques-unes de Shlomo Artzi, la grande star locale. La rumeur court d’ailleurs que Schlomo Artzi pourrait bien faire une apparition surprise lors de ce concert très symbolique.
Patrick Bruel qui est déjà venu 5 fois en Israël, est attendu avec impatience par des milliers d’Israéliens francophones. L’objectif de Patrick Bruel à terme, c’est de devenir une star pour tous les Israéliens. Ce n’est donc là que le début d’une longue histoire d’amour…

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi