Enrico Macias futur résident israélien?

Rendez-vous - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Article paru dans "Aroutz7",le 10/06/08

La vedette française Enrico Macias est en Israël pour quatre concerts, dont l'un qui sera donné dans le cadre du Festival d'Israël et des 60 ans de l'Etat. Il ne les fait pas, mais "l'enfant de Constantine" fêtera ses 70 ans en décembre prochain. Cela fait plus de 40 ans qu'Enrico se produit en Israël, où il s'est acquis un public fidèle et enthousiaste.

Durant toute sa carrière musicale, Macias a manifesté publiquement et en toutes circonstances son amour pour Israël, et se définit lui-même comme "franco-israélien". "Mon sang est israélien" aime-t-il dire. Ses prises de positions, malgré sa constante (et souvent naïve!) recherche du dialogue et de la Paix entre Israéliens et Arabes, lui en ont coûté: son pays natal, l'Algérie, dont il est si nostalgique, lui refuse systématiquement l'entrée, à l'instar d'autres pays arabes. Le Président Sarkozy l'avait invité à faire partir de son dernier voyage officiel en Algérie. "J'aurais tant aimé aller me recueillir sur les tombes de mes parents et de mon beau-père et inspirateur, Raymond Leyris ("Sheikh Raymond") assassiné par les Arabes. Mais malheureusement, les extrémistes algériens ont réussi à empêcher mon entrée en Algérie."

Macias ne nie pas qu'il est "plutôt à gauche" et que son amitié pour Nicolas Sarkozy est due à l'amitié manifestée par ce dernier envers Israël. C'est la seule vedette juive française du showbizz qui ose affirmer haut et fort et à ce point son soutien à Israël.

Afin de concrétiser ce lien qui le lie à Israël, il a cette fois décidé d'acquérir un terrain à Rishfon, près d'Herzliya, sur lequel Macias affirme son intention à terme d'y établir sa résidence! Mais il se heurte pour le moment à des obstacles bureaucratiques, et son permis de construire se fait attendre. Selon le Conseil Régional de H'of Hasharon, il n'a aucune chance de l'obtenir car "il s'agit d'un terrain destiné à une plage"..."Cela devient urgent, car j'ai somme toute déjà 70 ans, et je veux avoir le temps de concrétiser mon voeu de venir habiter en Israël", déclare-t-il.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi