Livre juif: Sous le signe du corbeau de Mazal Orev

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Sous le signe du corbeau de Mazal Orev

Sous le signe du corbeau de Mazal Orev

Trad. de l'hébreu par Katherine Werchowski

Collection Du monde entier, Gallimard

Le héros anonyme de Sous le signe du corbeau ne va pas bien.

Le décès de son père a laissé un vide difficile à combler. Sa petite amie l’a quitté après plusieurs mois d’une idylle tendre et passionnée. Ses collègues l’ont licencié de l’entreprise high-tech qu’il avait lui-même fondée.

Alors qu’il écoute la radio, notre narrateur apprend qu’une jeune fille de dix-sept ans, nommée Lir Ohayon, est portée disparue près de chez lui, à Haïfa, en Israël.

Dans un état d’errance chronique, il développe une véritable obsession pour ce mystère.
Il décide de participer aux recherches organisées par la police entre deux séances de psychothérapie, puis mène sa propre enquête.

En essayant de retrouver la jeune fille, c’est lui-même qu’il veut sauver.
Sous le signe du corbeau est le récit drôle et subtilement politique de la renaissance d’un homme qui a tout perdu.

Choix de Claude Layani

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi