Livre juif : Où passe l'aiguille de Véronique Mougin

Culture, Des Livres Et Nous - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Où passe l'aiguille de Véronique Mougin

Où passe l'aiguille, de Véronique Mougin. Edition Flammarion, 2018. A partir de 15 ans.

Où passe l'aiguille raconte l'histoire vraie du cousin de Véronique Mougin, Tomas, déporté au camp de Dora. Devenu après la guerre, un jeune garçon assez rebelle, il se retrouve en 1944, déporté et affecté à l'atelier de réparation des uniformes. Mais l'adolescent ne sait pas enfiler une aiguille!

La vie miraculeuse, exceptionnelle de Tomas s'offre à nous comme un roman d'apprentissage: le jeune homme découvrira le métier grâce aux regards et aux encouragements des tailleurs. Son appétit de vivre, l'amitié et l'art vont le sauver.

En fin de vie, le cousin de Véronique Mougin lui raconte sa déportation, sa vie dans les camps, événements qu'il avait décidé de taire et d'oublier.

Après la guerre, le héros décide de travailler dans la mode.  Il avait appris à coudre aux camps... Grâce à des opportunités et une réelle chance, il fera une magnifique carrière dans la haute couture internationale. Il occulte alors son passé terrible pour "renaître", se réaliser.

Cette oeuvre réussit brillamment à raconter la "résilience" de cet homme car ce n'est ni un document historique ni une biographie. La fiction permet de présenter plusieurs points de vue et enrichit le propos. Le message est lumineux, c'est une belle leçon de vie, d'espoir.

Tomas s'est "reconstruit", a su faire de son art une force: il est devenu un grand créateur de haute couture.

Le message est délivré par le narrateur qui accepte que l'on raconte son histoire:" A toi je peux le dire, puisque tu sais déjà tout: ce bonheur que je sens si fort maintenant, c'est au camp que je le dois, comme les autres bonheurs de ma vie. La couture, ma carrière, la France, même mon mariage, le bien comme le mal, tout s'est noué là-bas."

Ce roman essentiel raconte l'indicible avec intensité et justesse. Les jeunes lecteurs trouveront, dans ce roman, des réponses à leurs questions et entreront dans cette période de l'Histoire avec l'art comme fil conducteur.

Véronique Mougin est l'auteur de plusieurs essais et d'un roman Pour vous servir (Flammarion, 2015). Elle a travaillé à l'Express et s'est spécialisée dans le domaine social.

Véronique Mougin est l'auteur de plusieurs essais et d'un roman Pour vous servir (Flammarion, 2015). Elle a travaillé à l'Express et s'est spécialisée dans le domaine social.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi