Livre juif : L'histoire d'une vie de Aaron Appelfeld

Culture, Des Livres Et Nous - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest


Histoire d’une vie d’Aaron Appelfeld, à partir de 13 ans
Edition de l’Olivier, 2004.

Traduit de l'hébreu par Valérie Zenatti, « Histoire d'une vie » est le récit autobiographique explicite d’Aaron Appelfeld. S
on récit présente un parcours unique : séparé de ses parents à l’âge de huit ans, il va errer seul dans les forêts jusqu’à la fin de la guerre.
A  treize ans, il débarque en Israël.

Commence alors la prise de conscience de sa vocation littéraire, son intégration dans ce pays nouveau et l’apprentissage de l’hebreu. Sa trajectoire est celle d’un héros, ce roman rend compte d’une lutte : celle de la reconquête de la mémoire, celle de la permanence de sa langue maternelle tout en s’appropriant l’hébreu.

Le récit de sa vie si singulière donne à voir l’universalité de la quête menée par chacun de nous : l’exigence d’une histoire individuelle et personnelle que l’on construit avec nos contradictions et nos doutes. L’écriture est simple, économe : elle «touche au but » et créé une proximité unique avec le lecteur.

Aaron Appelefeld

Aaron Appelefeld

 

Aaron Appelfeld fut l’un des plus grands écrivains israéliens. Né en 1932 en Roumanie, il connaît le ghetto.
En 1940, sa mère est tuée, son père et lui sont séparés et déportés.
A l’âge de dix ans, il s’évade du camp de Transnistrie. Recueilli par L’Armée rouge en 1945, il arrivera en Israël peu après.
C’est le début d’un long apprentissage : pris en charge par l’Alyat Hanoar, il se forme à la vie des kibboutsims et apprend l’hebreu.
Suivent l’armée et l’université où il choisit d’étudier la littérature yiddish, hébraïque et la mystique juive. Ses professeurs sont Gershom Scholem, Martin Buber, entre autres.

En 1957, il retrouve son père, qui a survécu à la Shoah, en Israël. Aaron Appelfeld s’éteint le 04 janvier 2018 à l’âge de 85 ans.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi