Livre juif : L'évanouissement du témoin de Yehiel Diner

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
L'évanouissement du témoin de Yehiel Diner

Le 7 juin 1961, l'écrivain Yehiel Dinur se présente comme témoin à la barre du procès d'Adolf
Eichmann. Après quelques phrases saisissantes qui évoquent son séjour à Auschwitz et la
disparition de ses proches, il se lève, tente de s'éloigner et s'effondre, sans connaissance.
L'Évanouissement du témoin explorela portée et la signification de cet événement singulier.

Le 7 juin 1961, l'écrivain Yehiel Dinur se présente comme témoin à la barre du procès d'Adolf
Eichmann. Après quelques phrases saisissantes qui évoquent son séjour à Auschwitz et la
disparition de ses proches, il se lève, tente de s'éloigner et s'effondre, sans connaissance.
L'Évanouissement du témoin explore, en vingt brefs chapitres, la portée et la signification de
cet événement singulier.

Il ne s'agit pas d'une énième réflexion sur le fait et l'univers concentrationnaires, mais plutôt
d'une interrogation aventureuse sur ce que ce moment où nous sommes dépossédés de tous
nos moyens, sur la hantise et le pouvoir des mots, sur ce qui nous laisse muet face à
l'indicible ; sur ce qu'en somme un tel événement peut nous enseigner de notre propre
humanité lorsqu'elle affronte les fantômes de l'Histoire.

Le 7 juin 1961, l'écrivain Yehiel Dinur se présente comme témoin à la barre du procès d'Adolf
Eichmann. Après quelques phrases saisissantes qui évoquent son séjour à Auschwitz et la
disparition de ses proches, il se lève, tente de s'éloigner et s'effondre, sans connaissance.
L'Évanouissement du témoin explorela portée et la signification de cet événement singulier.

Le 7 juin 1961, l'écrivain Yehiel Dinur se présente comme témoin à la barre du procès d'Adolf
Eichmann. Après quelques phrases saisissantes qui évoquent son séjour à Auschwitz et la
disparition de ses proches, il se lève, tente de s'éloigner et s'effondre, sans connaissance.
L'Évanouissement du témoin explore, en vingt brefs chapitres, la portée et la signification de
cet événement singulier.

Il ne s'agit pas d'une énième réflexion sur le fait et l'univers concentrationnaires, mais plutôt
d'une interrogation aventureuse sur ce que ce moment où nous sommes dépossédés de tous
nos moyens, sur la hantise et le pouvoir des mots, sur ce qui nous laisse muet face à
l'indicible ; sur ce qu'en somme un tel événement peut nous enseigner de notre propre
humanité lorsqu'elle affronte les fantômes de l'Histoire.

 

Choix de Claude Layani

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi