Livre juif : Le précepteur - Comment Moïse entreprit la Bible

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Comment Moïse entreprit la Bible

LE PRÉCEPTEUR – Comment Moïse entreprit la Bible

Que ce soit la faute de l’Église ou celle de la République, toujours est-il que les Français ignorent la Bible. Il est temps de rendre à Moïse, auteur de la Genèse, de l’Exode, et de trois autres livres… ce qui lui appartient : l’ordre alphabétique,  la semaine de sept jours, et une certaine idée de Dieu, au Nom imprononçable.

Il était une fois, aux temps pharaoniques, un enfant trouvé, devenu précepteur d’un prince issu d’un inceste frère-sœur. Il se passionne pour une nouveauté, l’écriture alphabétique, dont il met en ordre les lettres, pour les substituer aux hiéroglyphes. Une révolte ouvrière réclame la semaine de six jours. Et sa femme se demande si elle est à nouveau enceinte. Sur le conseil d’un Professeur, il réfléchit aux mystères de la filiation et de la procréation, et se met  à  transcrire, en lettres alphabétiques, les légendes de son temps …

Le couple part visiter dans le Delta des adeptes du Septième jour, les Hébreux. Ils font étape chez un riche orfèvre, respectueux du Shabbat et fidèle à Pharaon. Le Précepteur apprend là que le Grand prêtre des Hébreux lui ressemble comme un frère… qu’il est, et dont il va faire connaissance. De la rencontre des deux frères, et de leur sœur, va sortir le traité qui fera de MoshéMSH, pour l’éternité, le chef et le théoricien du « parti monothéiste ».

Michel Louis Lévy, Polytechnicien (X 1957), Administrateur de l’INSEE, fut de 1977 à 2000 le rédacteur en chef du bulletin de l’INED, Population et sociétés. Auteur de plusieurs ouvrages pédagogiques sur la statistique et la démographie, et d’une biographie d’Alfred Sauvy, il consacre sa retraite à demander que la Bible hébraïque et ses prolongements soient présentés et commentés dans l’enseignement public.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi