Livre juif : Le petit théâtre de Hannah Arendt

Culture, Des Livres Et Nous - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le petit théâtre de Hannah Arendt,

Des livres et nous par Joelle Benharous
Le petit théâtre de Hannah Arendt,

Raconté par Marion Muller-Colard et illustré par Clémence Pollet. Edition Les petits Platons

Une belle découverte! La collection "Les petits Platons" initie en douceur et avec pertinence à la philosophie.

Entre fantaisie et philosophie, il répond aux questionnements de l'enfant. Et le pari est réussi!

A l'ère de la "pensée positive",  initions les plus jeunes à la réflexion, aiguisons leur esprit critique grâce à la lecture.

Le petit théâtre de Hannah Arendt explique, dans un langage simple, les idées de la célèbre penseuse. Les illustrations, très colorées, nous font voyager et partager les péripéties de ces deux héroïnes, les deux Hannah.

La petite Hannah demande à la grande Hannah (Arendt) de lui raconter l'histoire de sa vie, sa vision du monde. Elle l'entrainera au théâtre et elle jouera, "représentera" la vie sur scène.

Ce sont tous les symboles et les images (illustrations magnifiques) qui nous interpellent: comment le mal peut-il se nourrir de la banalité? Pourquoi faut-il des règles pour être libre?Pourquoi faut-il juger et non tuer les hommes qui fautent?

C'est un ouvrage à proposer aux enfants à partir de 10 ans tout en les accompagnant dans la lecture: ce sera alors un beau moment de partage. Pour Hannah Arendt, le théâtre c'est la réflexion mais surtout l'action. Le livre tend à démontrer que la philosophie doit avoir un impact sur la société, elle doit être "engagée".

Avec des mots simples et des expressions vraies et profondes, les deux Hannah nous guident:

"-Que va-t-il se passer? demande la fillette de plus en plus angoissée.

-L'humanité va partir en fumée. L'humanité de ceux qui vont être brûlés et l'humanité de ceux qui allument le feu."

C'est cela que la philosophe veut nous transmettre: lorsqu'on déshumanise, on se déshumanise aussi. Mais l'ouvrage est aussi une belle leçon d'espoir, d'énergie positive:

"Pense à l'infinie possibilité de nouveaux commencements..."

Clémence Pollet est diplômée de l'école Estienne à Paris . Son travail est régulièrement récompensé.

Clémence Pollet est diplômée de l'école Estienne à Paris . Son travail est régulièrement récompensé.

 

Marion Muller-Colard a étudié la théologie et le judaisme. Elle a été aumônier, chroniqueuse. Elle est l'auteur de nombreuses parutions dans des magazines jeunesse.

Marion Muller-Colard a étudié la théologie et le judaisme. Elle a été aumônier, chroniqueuse. Elle est l'auteur de nombreuses parutions dans des magazines jeunesse.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi