Livre juif: Le mouvement du Kibboutz et l'anarchie, une révolution vivante de Jane Horrox

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le mouvement du Kibboutz et l'anarchie

Le mouvement des kibboutz prend forme en Palestine sous domination ottomane à partir de 1910, et deviendra l’une des expériences de vie communautaire et de progrès social les plus abouties du XXe siècle.

S’il s’inscrit pleinement dans le cadre plus général du sionisme, on sait peu à quel point ses fondements idéologiques et politiques sont ancrés dans la pensée anarchiste, incarnée par des auteurs comme Pierre Kropotkine ou Gustav Landauer.

« Était en jeu, alors, rien moins que l’opportunité de transformer la mobilisation juive autour de la Palestine en un projet de libération sociale de tous les peuples, et qui n’aurait pu voir le jour que sous la bannière d’un socialisme sans État », écrit Uri Gordon dans la préface à l’édition anglaise de ce livre de James Horrox qui retrace l’histoire de cette révolution vivante.

Et s’il en analyse aussi le déclin à partir des années 1980, il rend compte également des formes multiples de sa renaissance à l’aube du nouveau siècle, qui témoignent de la singulière vitalité des habitants de cette « terre pour deux peuples ».

 

Choix de Claude Layani

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi