Livre juif : Le livre contre la mort de Elias Canetti

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le livre contre la mort de Elias Canetti

Confronté à la mort dès son plus jeune âge avec la disparition de son père, Canetti a ensuiteété profondément marqué par la perte de sa mère, puis de sa première épouse. Le sujet de lamort le hantera toute sa vie.Le Livre contre la mort rassemble une partie des notes qu’il avait rédigées en vue d’un vaste projet, un ouvrage sur la mort, qui n’a pu voir le jour de son vivant. Cette compilation posthume d’écrits, d’essais et d’aphorismes, composée aux trois quarts d’inédits classés par ordre chronologique (1942-1994), permet de suivre l’évolution de la pensée de Canetti sur ce sujet essentiel.

Dans son éclairante postface, l’universitaire Peter von Matt répertorie les différents angles sous lesquels Canetti envisage son sujet, dont le champ est beaucoup plus vaste que la « simple » réflexion métaphysique sur l’homme face à son destin de mortel. Ainsi, on trouve dans Le Livre contre la mort des pages consacrées à l’homme qui tue ; la survie des morts dans la mémoire des vivants ; la mort dans les mythes ; la mort chez les animaux ; la mort et la langue…

L’AUTEUR

Elias Canetti est né en 1905 en Bulgarie d'une famille d'origine juive séfarade. Élevé enAutriche, exilé en Angleterre après « la nuit de cristal », il reçoit la nationalité britannique en Il réside longtemps en Suisse où il meurt en 1994. Ce grand écrivain d’expression allemande a créé une oeuvre multiforme et fascinante couronnée par le prix Nobel en 1981.

Choix de Claude Layani

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi