Livre juif : Le gâteau de Varsovie de Rachel Darmon

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le gâteau de Varsovie de Rachel Darmon

Elle est petite, parfois moins petite, raconte son nez en forme de crochet (hérité des générations précédentes, mais impossible d'employer un adjectif qualificatif peut-être plus approprié), la moustache de son père, que sa mère est rigolote (mais pas toujours), que sont frère est un crétin (dixit sa mère), que sa mère ne sourit pas sur la photo de son mariage, mais le futur mari puait le bouc (celui à la moustache), que Pépère et Mémère disent «sales juifs», que son père lui offre «Mauss», qu'elle découvre comment on fait les bébés et le Shabbat complet, que le kibboutz est le paradis, que ses pieds sont car rés, qu'elle n'a pas de seins (une vrai planche à pain), mais que l'année suivante, deux montgolfières la précèdent constamment, que les garçons l'ignorent, puis ne parlent qu'à ses seins, que les hommes étudient et les femmes..., que sa mère (la rigolote, mais pas toujours) exige la laïcité en colonie de vacances, surtout si les religieux y emmènent une cuisine casher complète...

Choix de Claude Layani

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi