Livre juif : Génésareth de Sari Klein

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Generazeth de Sari Klein

Génésareth est né de la romance que renoua une poignée de pionniers avec des décors en jachère dans un rêve messianique. C’était dans la première et deuxième décennies du XXe siècle. Alors de jeunes Juifs, harassés par l’exil, s’arrachaient à l’internement dans les ghettos d’Europe centrale et orientale.

Ils rompaient avec les rites et les commandements rabbiniques et accomplissaient un retour vertigineux, au bout de deux mille ans d’exclusion et de persécutions, à une terre ancestrale. Ils créaient des localités sur la bande côtière – assimilée alors à la Judée – et en Galilée. Certains persistaient à braver la pénurie, la malaria et l’hostilité de l’indigène arabe, d’autres retournaient à leur exil dans leurs pays d’origine ou aux États-Unis.

Les premiers s’accrochaient à la rocaille et à la charrue et retournaient une terre, en jachère dans leur liturgie. Ils cherchaient leur réhabilitation dans et par le travail et, les contremaîtres dans les premières colonies les sous-traitant, ils s’avisèrent de créer leurs propres communes, qui donneront autant de kibboutzim et de moshavim, et leurs propres localités, qui fixeraient le cadastre urbain d’Israël.

Génésareth est le nom d’un site sur les rives du lac de Tibériade au nord d’Israël. Ce fut d’abord une ferme qui devint très vite la pépinière du nouvel Israël avec ses visionnaires harassés par de longues pérégrinations, ses personnages tolstoïens et nietzschéens, ses poètes épris d’un rêve rance et merveilleux. Ils cultivaient de premières liaisons, tour à tour ardues et extatiques, avec une terre dont ils ne savaient si elle les accueillerait ou les vomirait. Génésareth titre le berceau de l’une des odyssées les plus grandioses du xxe siècle.

Sari Klein est enseignante et mène des recherches sur les débuts du sionisme et de la recolonisation hébraïque de la Palestine. Elle a publié nombre de nouvelles et publie régulièrement des poèmes dans les principaux sites et revues poétiques. Ses recherches doctorales portent sur les motivations messianiques des pionniers d'Israël. Génésareth est son premier livre.

Choix de Claude Layani

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi