Livre juif: Au commencement était la femme de Marek Halter

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Au commencement était la femme de Marek Halter

« Les yeux d'Ève coururent sur les visages qui lui faisaient face. ? Mais oui, bien sûr ! Vous êtes venus dans cette cour pour cela, pauvres gens d'Hénoch. L'Éden, l'Éden ! Le jardin d'Adam et d'Ève. Tout savoir sur ce jardin de la faute, comme l'appelle notre fi ls Seth. Vous êtes venus m'interroger ! Et vous avez raison. Elle se redressa, nous offrant son sourire si particulier, si envoûtant. Ce sourire qui aujourd'hui me manque tant. ? Il est temps que cela soit dit. »

Au commencement était la femme de Marek Halter

Au commencement était la femme de Marek Halter

L'annonce du Déluge déchaîne la terreur chez les hommes. Ils veulent comprendre. Quelle est cette faute originelle dont ils subissent le châtiment ? Que s'est-il vraiment passé au jardin de l'Éden ? Quittant la ville d'Hénoch, ils partent interroger les premiers ancêtres, Adam et Ève.

Avec Ève, Marek Halter s'attache à la plus mystérieuse et à la plus calomniée des femmes de la Bible. Ève, mythe sans équivalent dans l'histoire humaine, conclut le cycle romanesque par lequel Marek Halter explore depuis plus de quinze ans l'existence des héroïnes des trois religions monothéistes : Les Femmes de la Bible (Sarah, 2003, Tsippora, 2003, Lilah, 2004), Marie (2006), et Les Femmes de l'islam(Khadija, 2014, Fatima, 2015, Aïcha, 2015). Traduite en plus de vingt langues, l'oeuvre de Marek Halter s'est vendue à des millions d'exemplaires à travers le monde.

Choix de Claude Layani

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi