Jacques Attali : premier arrêt après la mort

A La vitrine du Libraire, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Polytechnicien, énarque jacques Attali premier arrêt après la mort

PREMIER ARRÊT APRÈS LA MORT
Juillet 2018 : l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Italie, la Belgique sont touchés par une terrible vague d'attentats ; les tensions en mer de Chine font craindre le début d'une troisième guerre mondiale.

La France semble épargnée, jusqu'à ce qu'on retrouve un cadavre, calciné et mutilé, attaché à un arrêt de bus, puis un deuxième.

Au troisième corps supplicié découvert place Beauvau, un mystérieux correspondant annonce l'imminence d'une catastrophe : la France est prise de panique.

Le président de la République demande que l'enquête soit confiée à une jeune et brillante commissaire, Fatima Hadj. Elle a vingt jours pour arrêter l'auteur de ces assassinats barbares. Sinon...

Pour la première fois, Jacques Attali livre un thriller haletant dans lequel on croise des politiciens sans foi ni loi, des policiers borderline, des mercenaires prêts à tout, des espions plus ou moins doubles, des journalistes mythomanes. Et nous plonge au coeur de secrets d'Etat, qu'il connaît intimement. Une enquête trépidante dans un futur proche et chaotique, terriblement vraisemblable.

 

Jacques Attali polytechnicien, énarque

Jacques Attali polytechnicien, énarque

Polytechnicien, énarque, ancien conseiller spécial du président de la République pendant onze ans, créateur et premier président de la BIRD, président de Planet Finance, Jacques Attali a brillé comme auteur dans de nombreux genres différents.

Il a récemment publié avec succès chez Fayard Tous ruinés dans dix ans ?,  Phares. 24 destins et Diderot ou le bonheur de penser.

Choix de Claude Layani

 

 

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi