Décès de l’artiste juif Benjamin Mecz

Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
artiste juif Benjamin Mecz

 

Décès de l’artiste juif Benjamin Mecz

Benjamin Mecz vient de disparaître tragiquement et bien trop tôt. Le jeune artiste était un des rares à remettre en cause – en Israël comme en France – la notion d’œuvre d’art comme celle de sa « marque » ou de sa signature qui a souvent plus de valeur que l’œuvre elle-même depuis le Renaissance.

Oeuvre de Benjamin Mecz

Oeuvre de Benjamin Mecz

C’est à travers le tramage du textile qu’il a construit la majorité de ses travaux. Il a par exemples cousu des milliers d’étiquettes de Tshirt pour  créer une tente et un sac de couchage afin de souligner comment la signalétique devient objet.

fruit_loom la pomme et la vigne

fruit_loom la pomme et la vigne

Dans « Fruit of the loom » à l’inverse il casse le logo de cette marque à l’aide d’une plaque de marque réduite en morceau afin de faire disparaître la valeur symbolique du logo à la pomme et feuille de vigne.

L’artiste émettait par ces installations les problématiques de notre société et de la mondialisation. Il créait ce qu’il nommait le « handmade » : en partant d’un simple élément, industriel  il offrit d’autres « patrons » à ceux du monde et de l’industrialisation. Il chercha à provoquer chez le spectateur une réaction face à notre manière de considérer les images et le monde. Le décès de l’artiste crée un vide dans l’art mondial contemporain/.

jpgp

L’œuvre est représentée à la galerie Ceysson et Bénétière Paris.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi