Programme : 74, Georgia Avenue

Coup de théâtre - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
                                Programme : 74, Georgia Avenue
 
74 Georgia Avenue précédé de Les Marchands ambulants ,Le Vieux Juif
de Murray Schisgal  (L'avant-scène théâtre)
traduction et mise en scène Stéphane Valensi
visuel 1ère représentation lundi 19 mars
du 21 mars au 15 avril 2007
scène Jean-Marie Serreau
du mercredi au samedi à 20h45  mardi à 19h45
dimanche à 16h15 relâche le lundi

74.jpgCe spectacle de Stéphane Valensi est la mise en scène de trois courtes pièces de Murray Schisgal :Les Marchands ambulants, Le Vieux Juif et 74 Georgia Avenue , écrites respectivement en 1978, 1965 et 1988. Elles ont toutes en commun de se dérouler dans le New York de l'immigration pauvre : les docks, Brooklyn, les petites chambres d'hôtel. On y rencontre, comme chez Chaplin, les figures typiques de la rue new-yorkaise : marchand ambulant de bananes, marchande de fleurs, jeune homme naïf débutant dans la vie, et d'autres encore ; un vieux juif dans sa chambre ; un Noir, fils de l'ancien gardien de la synagogue voisine, un Blanc, revenu dans le quartier de son enfance.
avec  Marc Berman • Paulin F. Fodouop • Guilaine Londez • Stéphane Valensi

Autour du spectacle


Du 14 mars au 11 avril
«Récits d'Ellis Island»
exposition de photographies
de Lewis Hine tirées du film de Robert Bober et Georges Perec.

Mardi 20 mars à 19h,
Musée d'art et d'histoire du Judaïsme, rencontre avec Murray Schisgal, Jean-Claude Grumberg et Robert Bober.
Tarif: 4 € - gratuit pour nos abonnés. Réservations: 01 53 01 86 48
(Hôtel de Saint-Aignan, 71 rue du Temple, Paris 3ème)
 
mardi 27 mars à l'issue de la représentation, dans le cadre de la Semaine d'éducation contre le racisme, La Fédération des Œuvres Laïques du 93 proposera aux collégiens et les lycéens un atelier d'écriture ludique sur le thème “Et si on s'la jouait fraternel”
 
Dimanche 1er avril, à l'issue de la représentation, rencontre avec Stéphane Valensi et les acteurs.


Mardi 3 avril, à l'issue de la représentation, table ronde organisée par la Cité
nationale de l'histoire de l'immigration (date sous réserve)
 
Vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 avril, à l'issue des représentations,
concert «piano Klezmer» par Denis Cuniot.

          
De nombreux éléments viennent du théâtre yiddish américain, développé à partir de la fin du XIX e siècle : la forme populaire de l'adresse, les structures archétypales des relations, l'humour des sketches et le caractère moraliste des petites histoires. Jusqu'à la présence du chant, au cœur de chaque pièce.
Scènes de satire sociale, comme autant de tableaux de mœurs, en particulier sur le Nouveau Monde et le capitalisme, il y est plus généralement question de la façon dont les êtres vivent avec leur mémoire et organisent leurs relations : le rapport nostalgique de certains avec leur passé, la façon dont les hommes composent leurs identités et se mettent en scène aux yeux de leurs semblables. S'attachant à mettre en lumière les petits arrangements des hommes, le théâtre de Schisgal invente des petites suites de vanités populaires.

Né à New York en 1926, Murray Schisgal écrit pour le théâtre, la télévision, le cinéma, où il est connu notamment comme co-scénariste de Tootsie . Son théâtre mêle des éléments du boulevard à certains aspects de l'avant-garde, obtenant un grand succès dans les années soixante. Il a été découvert et monté en France par Laurent Terzieff à partir de la même époque.
Stéphane Valensi est acteur pour le théâtre depuis plus de quinze ans, où il a travaillé en particulier avec Patrick Haggiag et Laurent Terzieff. 74 Georgia Avenue est sa première mise en scène.
 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi