Le Roi des Schnorrers

Coup de théâtre - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

qt7badge_getQTfreeDownload.gif pour écouter l'interview du metteur en scène Claude Vajda telecharger Quick Time


schnorrers_affiche.gif

Interview de Claude Vajda, metteur en scène du Roi des Schnorrers
Pourquoi le "Schnorrer"
Qui est Israël ZANGWILL.
Comment gagner des places ?
Le spectacle, où, quand et comment?


Pourquoi le "Schnorrer" Il n'y a que deux choses qui pouvaient miattirer vers ce texte : l'humour ou la judaïté, mais peut-être, aussi, les deux à la fois : cela s'appelle l'humour juif qui les rend inséparables. Ce qui complique les choses c'est que le mot "Juif' contient une énorme gravité, et le mot "humour" une forme de joie, voire de joie de vivre. L'humour juif, reconnu comme tel, essentiellement humour de dérision et d'autocritique peut-être même d'autodestruction. N'oublions pas, COLUCHE, philosophe contemporain, auquel certains reprochaient son utilisation des blagues belges ou suisses et jamais ou rarement juives, COLUCHE donc, répondait:

"Je ne me bats jamais avec les

armes des autres, surtout quand ces armes ont sauvé des vies ! "

Et voilà, je vous ai dit que ça se compliquerait, je vous parle en même temps d'humour et de mort. Je ne sais plus qui a dit : " L'humour est la politesse du désespoir ! "
"Le Roi des Schnorrers" en est la parfaite illustration.
Et puis, il y a le bonheur de faire rire .....

Claude Vajda
metteur en scene

L' interview de Claude Vajda accordée à Alliance

Parcours de ClaudeVajda

qt[parcours.mov]qt

Une recontre essentielle avec Elie Wisel, adaptation de "La Nuit"

qt[wiesel.mov]qt

Le roi des Schnorrers et l'humour Juif dans tous ses états...

qt[roi.mov]qt


Israël ZANGWILL.

La spéciricité du théâtre juif, si théâtre juif il y a, et en tout cas dans cette pièce, c'est l'humour dévastateur, triste par moment presque noir et pour tout dire d'autodérision. Le sujet de la pièce est à expliciter pour un public non averti, le "schnorrer" qui désigne en yiddish le mendiant est en réalité l'ancêtre des 'Tund risers". Dans la pièce, dit Man»e-Brunette Spire, "Ce "schnorrer" a l'air d'un prophète, juif errant magnifique et hautain qui sait avec panache organiser sa misère au lieu de la trainer sans gloire, nous offre une farce superbe. Farce irrévérencieuse, chef d'oeuvre de comiques mêlés, farce morale aussi qui révèle en contrepoint bien des cibles de la satire d'Israël Zangwill Les vrais bouffons de cette farce, bouffons tristes de la comédie humaine, bien au-delà du petit monde particulier de la "juiverie" anglaise du XVIIIème siècle, ne sont-ils pas les notables, assis sur leur fortune, leur suffisance et leurs certitudes, les parvenus, singes de toutes les bourgeoisies montantes, bouffis d'ostentation et de paraître, incultes, sans humanité Israël ZANGWELL, écrivain anglais, né à Londres en 1864 et mort à Midhurst dans le Sussex en 1926, est le fils d'un israélite russe établi en Angleterre. Il enseigna à l'école juive de Spitafields et se lança dans le journalisme en 1888 en fondant un journal humoristique: "Ariel". Son humour satirique, sa générosité et son soutien des causes perdues se retrouvent dans la plupart de ses oeuvres qui dépeignent souvent les murs juives : "Les enfants du Ghetto", "Tragédies du Ghetto", "1,e Manteau d'Elisée". Dans les "Rêveurs du Ghetto", il évoque des écrivains juifs tels Heine et Spinoza. Dans son roman "Le Roi des Schnorrers", il donne toute la force de son humour et de son irrévérence. Ce texte a été adapté pour le théâtre par Marco KOSKAS. Israël ZANGWILL est également l'auteur de pièces comme "Seulement Mary Ann", "Le Creuset" et "Nous, modernes". Il fut surnommé le "Dickens juif" tant il sut décrire avec talent la vie dans la misère des ghettos. Maitrisant parfaitement le yiddish et l'anglais, il a été le familier des milieux populaires et il a su dépeindre le personnage du schnorrer qui désigne en yiddish le mendiant..



Comment gagner des places de theatre pour aller voir le "Roi des Schnorrer"
1)Comment à été surnome Israël Zangwill par sa facon d'écrire
2)Qui a adpaté le roman en pièce de Théatre ?
3)Qui est le metteur en scène du Roi des Schnorrer
Envoyer vos réponses avec vos noms et coordonnees téléphoniques àschnorrer@alliancefr.com


L'Espace Rachi - Centre dArt et de Culture

presente le Roi des Schnorrers

de Marco Koskas

d'après le livre d'Israël Zangwill

Mise en scène: Claude Vajda

Décors et costumes Jean Micoine

Musique: Gérard Daban

Lumières Claude Vajda

avec (par ordre d'entrée en scène)

Serge Dekramer

Bernard Spiegel

Arié Elmaleh

Thierry Souffir

Noémie Kapler

Catherine Lascault

Représentations du lundi au samedi à 20h45
- dimanche l6h et 20h 45

Relâche vendredi

P.A.F. 80 et 120 F

Espace Rachi - Centre dArt et de Culture

39, rue Broca 75005 Paris

Métro : Censier Daubenton - Parking : L&laqno; Patriarches

Réservations 0142 17 10 38 et 0142 17 10 36


Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi