74, Georgia Avenue

Coup de théâtre - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

                                                 74, Georgia Avenue

 
Pièce de Murray Schisgal
mise en scène Stéphane Valensi
74.jpgDu 19 mars au 15 avril 2007 au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis – Centre dramatique national

Ce spectacle regroupe trois pièces courtes, Les Marchands ambulants, Le Vieux Juif et 74, Georgia Avenue.
 Clin d’œil aux Marx Brothers et à Charlie Chaplin, Les Marchands Ambulants met en scène deux nouveaux émigrants du Vieux Monde sur les docks de New York. Cornelius, décidé à faire fortune entreprend d’initier Shimmel aux réalités du capitalisme...
Le Vieux Juif est seul dans sa chambre d’hôtel minable. Il déverse son angoisse …
Dans 74, Georgia Avenue un homme d’affaires passe quelques jours sur les lieux de son enfance à Brooklyn. Le quartier a changé. L’ancienne maison familiale est maintenant habitée par  un homme noir, fils du gardien de la synagogue qu’il fréquentait jadis…

Ces fables sont caractéristiques de l’humour juif new-yorkais : la forme populaire de l'adresse au public, les structures archétypales des relations, l'humour des sketches s’inspire du théâtre yiddish américain. Caustique ou plus touchante, la comédie est omniprésente dans les trois pièces. Personnages typés et excessifs, jeux de miroir, jeux de masque, travestissements en sont les ressorts principaux.
 
Ces scènes de satire sociale abordent avec légèreté les questions de représentation, de fraternités souterraines, de solidarités, de territoires. Elles posent le problème de l’héritage culturel, au sein d’une nation constituée d’une mosaïque de peuples. Plus universellement, elles illustrent la façon dont les êtres vivent avec leur mémoire.
 
Né à New York en 1926, Murray Schisgal écrit pour le théâtre, la télévision, le cinéma ; il est connu notamment pour avoir co-écrit le scénario du film Tootsie de Sidney Pollack. Son théâtre mêle des éléments du boulevard à certains aspects de l'avant-garde. Il connaît un grand succès dans les pays anglo-saxons.

Parallèlement au spectacle auront lieu :
- Une exposition de photographies de Lewis Hine, tirées du film de Robert Bober et Georges Perec “Récits d’Ellis Island”.
- Une table ronde autour du thème de l’immigration aux Etats-Unis est organisée le 3 avril avec la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.
- Dans le cadre de la Semaine nationale d’éducation contre le racisme, le FOL93 propose un atelier pour les scolaires le 27 mars à l’issue du spectacle sur le thème “Et si on s’la jouait fraternel”?
 
Théâtre Gérard Philipe
59 bd Jules Guesde - 93207 Saint-Denis cedex
Réservations : 01 48 13 70 00

http://www.theatregerardphilipe.com

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi